Cérémonie de remise des diplômes à la première promotion de licence francophone en Communication des entreprises

Vendredi, 31 juillet 2020 à 22:00:57
 Font Size:     |        Print
 

Les jeunes diplômés lors de la Cérémonie de remise des diplômes à la première promotion de licence francophone en Communication des entreprises. Photo: Viêt Hoa/NDEL

Nhân Dân en ligne - Le 30 juillet 2020, l’Université de Hanoï (UH) a organisé une cérémonie de remise de diplômes pour sa toute première promotion de licence en Communication des entreprises.

Ceci est le résultat des quatre années d’études des 12 jeunes diplômés de la promotion. 11 d’entre eux ont obtenu une mention bien ou très bien. C’est aussi le fruit d’une décennie de persévérance de la part du corps professoral du Département de français pour mettre en place cette formation.

Formation unique en son genre au Vietnam, ce cursus, ouvert à la rentrée de 2016, prépare les étudiants aux métiers de la communication à travers des enseignements spécialisés, dispensés en français. Il s’inscrit dans la stratégie actuelle du Département de français de l’UH de renforcer l’employabilité et la compétitivité des diplômés francophones. Il s’agit d’une licence vietnamienne inscrite dans la liste officielle des formations régulières du Ministère de l’Éducation et de la Formation. Cette formation bénéficie également des soutiens de la Wallonie-Bruxelles International (WBI) et de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), ainsi que de partenariats avec plusieurs universités renommées dans le domaine de la communication en Belgique, en France et au Canada.

Lors de la cérémonie de remise de diplômes, Mme Vu Thi Thuy Duong, première assistante de la Délégation Wallonie-Bruxelles à Hanoï a tenu à souligner le succès de cette promotion : « Il s’agit du fruit de la coopération entre une université de Hanoï et une université belge. Les deux parties ont formé des enseignants de niveau international. Ces dernières années, Wallonie-Bruxelles International a octroyé 137 bourses pour former des enseignants et leur permettre d’obtenir des diplômes de docteur et de master. La réussite du projet dépasse toutes les attentes. Le nombre croissant d’étudiants en communication en est le meilleur exemple. »

De son côté, la Vice-Rectrice de l’Université de Hanoï, marraine de la licence en Communication des entreprises, se rappelle les débuts de la création du programme il y a une dizaine d’années : « Avec M. Trân Van Công, nous avons beaucoup discuté de la création d’une licence professionnelle francophone. Nous avons consulté des experts sur les besoins du marché du travail et avons décidé de créer une licence en communication des entreprises. Nous avons travaillé avec le professeur François Heinderyckx de l’Université libre de Bruxelles sur l’élaboration de la maquette. Grâce à Wallonie-Bruxelles International, nous avons envoyé nos collègues en Belgique pour suivre des formations. Et les étudiants présents aujourd’hui sont issus de la première promotion. Nous en sommes vraiment fiers. »

Après l’obtention de leur licence, les futurs communicants se disent satisfaits de cette formation axée sur l’applicabilité des contenus enseignés, dont le niveau des connaissances à acquérir et les travaux pratiques leur a permis de développer leur professionnalisme et de mieux s’intégrer au monde du travail. Beaucoup d’entre eux ont multiplié les stages pendant leurs études, tant dans des institutions francophones prestigieuses comme l’Institut français de Hanoï - L’Espace, l’Ambassade de France ou l’AUF que dans des entreprises locales. Certains ont reçu des propositions d’emploi avant même d’avoir terminé leur formation, comme Châu Anh qui occupe actuellement un poste d’organisatrice d’évènement dans une agence, ou Nguyễn Ngân qui a été recrutée par VTC Intercom dès la fin de son stage.

Les bourses et la mobilité internationale représentent un autre aspect très apprécié de la formation. En 2019, six étudiants de la promotion 2016 ont obtenu des bourses du programme SEED (Bourses d’échanges éducationnels pour le développement Canada-ASEAN) pour partir étudier pendant quatre mois à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Aujourd’hui encore, les boursiers se souviennent avec enthousiasme de cette opportunité exceptionnelle qui leur a permis de se confronter à un environnement international et de vivre des expériences interculturelles stimulantes. D’autres opportunités leur ont également été octroyées dans le cadre de cette licence, comme des séjours de perfectionnement linguistique, à l’Université libre de Bruxelles ou les subventions annuelles de l’AUF pour des formations professionnelles dans la région.

Outre d’excellents résultats académiques, les étudiants en communication de la promotion 2016 se distinguent par leur implication dans des activités bénévoles et culturelles. Si Việt Toàn est une figure familière dans le milieu associatif étudiant de l’UH, notamment en tant que Président de l’Union des étudiants du Département de français, Trà Giang a remporté de nombreux prix lors de plusieurs concours francophones, tel que « Expédition 2017 » ou « Jeunes reporters francophones » organisés par le Courrier du Vietnam en 2017. Dynamiques, créatifs et polyvalents : ces jeunes communicants savent mettre en valeur leurs qualités dans des contextes très divers.

En revenant sur leur parcours, les étudiants reconnaissent le soutien inconditionnel et les efforts inlassables de l’équipe d’enseignants de la section Communication des entreprises, qui était toujours à leur disposition pour leur prodiguer des conseils et des encouragements. La formation offre un réel encadrement à la fois théorique et pratique, mais aussi personnel, dans un esprit de solidarité entre les étudiants et les enseignants. « Les efforts de l’équipe du Département de français ont été récompensés, a souligné M. Trân Van Công, Directeur du Département, qui accompagne le chantier depuis ses débuts. « Mais ce n’est que le commencement, car nous envisageons d’élargir la coopération avec nos partenaires pour permettre aux étudiants de suivre une année de formation en Europe et de renforcer les relations avec les entreprises pour les impliquer dans la formation, dans l’organisation des stages et dans le recrutement. », a-t-il ajouté.

Le succès de la formation de ces premiers diplômés de licence en Communication annonce l’arrivée sur le marché du travail d’une nouvelle génération de communicants hautement qualifiés. Ce diplôme leur permettra d’accéder à des postes dans des entreprises et organisations et leur ouvre aussi des possibilités de poursuivre leurs études au niveau Master dans d’autres établissements francophones à travers le monde.

NPT-TVC/NDEL