Début du programme de formation des enseignants de langue japonaise pour le Vietnam

Mardi, 30 octobre 2018 à 16:47:27
 Font Size:     |        Print
 

L’Ambassadeur japonais au Vietnam, Umeda Kunio. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne – L’Ambassade japonaise au Vietnam, en coordination avec le Centre d’échanges culturels du Japon au Vietnam (Centre d’échanges internationaux du Japon), a organisé, le 24 octobre, à Hanoi, une cérémonie de démarrage du programme de formation des enseignants de langue japonaise pour le Vietnam.

Cet événement s’inscrit dans le cadre du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et le Japon (1973-2018).

Lors de son discours à la 16e conférence internationale « Avenir de l'Asie », tenu en juin 2017, à Tokyo (au Japon), le Premier ministre japonais Shinzo Abe a exprimé son souhait que le programme de formation des enseignants de langue japonaise soit mis en œuvre dans trois pays asiatiques, a fait savoir l’Ambassadeur japonais au Vietnam, Umeda Kunio.

L’Ambassade japonaise au Vietnam et le Centre d’échanges internationaux du Japon ont donc proposé au gouvernement japonais la nécessité de former des enseignants de japonais pour le Vietnam. Et depuis septembre 2017, le Vietnam est devenu un des trois pays asiatiques introduisant l’enseignement du japonais dans le programme d’études de cinq écoles primaires.

Selon les statistiques, en 2015, le Vietnam comptait 65 000 apprenants de japonais, et actuellement ce chiffre a augmenté de 37,8%. Le nombre de Vietnamiens résidant et travaillant au Japon est de 290 000 dont 130 000 stagiaires et 80 000 étudiants, soit 6,7 fois plus qu’il y a 7 ans. Le nombre d’investisseurs japonais au Vietnam augmente également rapidement. Pour répondre aux besoins croissants d’apprentissage du japonais, environ 3 000 collaborateurs japonais sont envoyés vers les pays d'Asie du Sud-Est pour les aider à enseigner le japonais pour la période 2014-2020. Au Vietnam, le Centre d’échanges internationaux du Japon a envoyé 30 collaborateurs japonais, se classant 3e en nombre après l’Indonésie et la Thaïlande.

L’Ambassadeur japonais au Vietnam, Umeda Kunio, a souhaité que ce programme de formation devienne une activité significative, contribuant à approfondir l’amitié entre les deux pays.

NDEL