XIIIe Congrès national du PCV : l’accent est mis sur le développement du pays

Mardi, 06 avril 2021 à 00:39:51
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre permanent des Affaires étrangères du Vietnam, Bui Thanh Son. Photo : Baoquocte.

Nhân Dân en ligne - Bui Thanh Son, membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) et vice-ministre permanent des Affaires étrangères, a présenté son article intitulé « Les politiques extérieures du XIIIe Congrès national du PCV mettent l’accent sur le développement du pays ».

En février 2021, le XIIIe Congrès national du PCV a été un grand succès, avec l’adoption des contenus de plusieurs documents majeurs, l’examen des réalisations récentes et la définition des objectifs généraux et des objectifs spécifiques du pays d’ici 2045.

Le Vietnam doit renforcer le leadership absolu et direct dans tous ses aspects, comme la pugnacité, l’édification et le réajustement du Parti et l’édification de l’État de droit socialiste et d’un système politique intègre et puissant. Il doit aussi viser à devenir un pays prospère et promouvoir une union nationale forte en encourageant de manière globale et synchrone l’innovation, l’industrialisation et la modernisation. Cela requiert aussi de défendre la patrie et la souveraineté nationale, maintenir un environnement pacifique et stable, ainsi que faire des efforts pour faire du Vietnam un pays développé à orientation socialiste, vers le milieu du 21e siècle.

C’est ce à quoi le peuple vietnamien aspire depuis des millénaires et qui peut maintenant être réalisé grâce à la direction clairvoyante du Parti.

Le document du XIIIe Congrès du Parti a évalué les résultats des travaux et les leçons tirées du mandat passé. En particulier, les affaires extérieures qui sont l’un des domaines qui ont retenu le plus son attention.

En ce qui concerne les réalisations dans le domaine des affaires extérieures, le Congrès a évalué que « les relations extérieures et l’intégration internationale continuaient à être élargies et approfondies, créant un cadre bénéfique pour des relations stables et durables avec ses partenaires ». En outre, le Vietnam a participé activement à l’élaboration de principes et de normes dans les institutions multilatérales régionales et mondiales, en gérant correctement et efficacement ses relations avec les pays voisins, les grands pays, les partenaires stratégiques et ses partenaires.

Les relations extérieures du Parti, la diplomatie de l’État et les relations extérieures populaires ont été mises en œuvre de manière synchrone et globale. Le Vietnam continue d’améliorer et de réaliser efficacement le mécanisme de gestion unifié des activités extérieures et de renforcer la protection des citoyens et le travail des Vietnamiens à l’étranger. L’intégration internationale continue d’être mise en place de manière proactive et dynamique, ce qui crée un espace de relations ouvert et permet de tirer parti de la coopération et de l’assistance de la communauté internationale.

La position, le prestige et le rôle du Vietnam dans la région et dans le monde se sont de plus en plus renforcés. Les affaires étrangères ont vu la réalisation de tâches politiques majeures au cours du dernier mandat.

Cependant, les affaires étrangères, dans les années à venir, suivront une nouvelle stratégie. Le document a souligné que le monde connaissait de grands changements, qui se produisaient très rapidement, de manière compliquée et difficile à prévoir et que les défis et les opportunités s’entrelaceront de plus en plus. Les changements du monde et la situation régionale ont eu de nombreux impacts sur le Vietnam.

La gestion des affaires extérieures devient donc de plus en plus importante, à la fois pour s’adapter et répondre aux contextes mondiaux et régionaux instables et pour servir les objectifs de développement stratégique du pays dans les années à venir.

Dans ce contexte, le Congrès a clairement affirmé que le Vietnam devait poursuivre une politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, d’amitié, de coopération, de diversification, de multilatéralisation et d’intégration régionale et internationale proactive.

NDEL