Promouvoir la force intérieure et la volonté d’aller de l’avant des communautés ethniques minoritaires

Vendredi, 04 décembre 2020 à 11:24:51
 Font Size:     |        Print
 

Les minorités ethniques sont une partie inséparable, le sang et la chair de la nation vietnamienne. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Aujourd’hui (4 décembre), le 2e Congrès national des minorités ethniques vietnamiennes, placé sous le thème « Sous le glorieux drapeau du Parti, tous les groupes ethniques égaux, unis, animés par le respect et l’entraide mutuels mobilisent leurs propres forces pour se développer avec le pays », se déroule dans une atmosphère de joie, d’enthousiasme et de grande unité nationale.

Le Congrès passera en revue les réalisations et les résultats de la mise en œuvre des politiques ethniques et des affaires ethniques au cours de la période 2010-2020, tirant ainsi les leçons d'expérience pour continuer à améliorer les politiques ethniques et proposer des orientations, des objectifs, des tâches et des solutions concernant les affaires ethniques pour 2021-2030. Le Congrès est un forum pour les minorités ethniques pour promouvoir l'apprentissage mutuel et l'échange d'expériences, et constitue également une vaste activité sociopolitique visant à renforcer la prise de conscience et à consolider la confiance et le consensus entre elles. De plus, c’est l’occasion de reconnaître les contributions importantes des communautés ethniques à la cause de l’élimination de la faim, de la réduction de la pauvreté, du nouveau développement rural, du développement des infrastructures, de la mise en œuvre de politiques ethniques, de la construction et de la défense nationales et de l’intégration internationale.

Le Vietnam abrite 53 groupes ethniques minoritaires comptant plus de 14 millions de personnes, qui résident dans des communautés de 51 villes et provinces du pays, principalement dans les régions du Nord-Ouest, des Hauts plateaux du Centre, du Sud-Ouest et de la côte Ouest du Centre. Au cours des dernières années, grâce à l’attention particulière du Parti et de l’État vietnamiens et à la mise en œuvre efficace des politiques ethniques, les zones montagneuses peuplées par les minorités ethniques ont obtenu des résultats significatifs dans tous les domaines de la vie sociale. Les infrastructures socio-économiques ont été renforcées, répondant progressivement aux besoins de développement et contribuant à créer un nouveau visage pour la région. Les infrastructures, en particulier le trafic routier, l'irrigation et les télécommunications, se sont développées au niveau des districts et se développent progressivement au niveau des communes et des villages. L'éducation-formation et les soins de santé pour les gens ont fait de grands progrès, tandis que les valeurs culturelles ethniques traditionnelles ont été préservées et promues. L'égalité des droits entre les groupes ethniques a été garantie, tandis que la solidarité entre les communautés ethniques continue de se renforcer. En outre, le système politique à la base des minorités ethniques et des régions montagneuses a été renforcé, le contingent de cadres répondant de plus en plus aux exigences et aux tâches.

Les groupes ethniques vietnamiens étaient étroitement engagés dans la cause précédente de la construction nationale et de la défense et sont devenus de plus en plus étroitement unis et engagés dans la cause actuelle de la construction nationale. La confiance des minorités ethniques dans la direction du Parti et de l’État s’est constamment renforcée ; le consensus social s'est accru ; et le grand bloc d'unité nationale s'est toujours consolidé. Les réalisations susmentionnées constituent une base solide qui contribue à l’amélioration du niveau spirituel et du niveau de vie des groupes ethniques minoritaires.

Malgré les réalisations importantes, les communautés ethniques minoritaires sont encore confrontées à de nombreuses difficultés, telles que la faible qualité des ressources humaines, la lenteur du développement socio-économique, l'accès limité aux services sociaux de base et le taux de pauvreté élevé. Il reste des ménages de minorités ethniques sans accès au réseau électrique national. En outre, les minorités ethniques vivent principalement dans des zones frontalières, éloignées et isolées avec des infrastructures sous-développées et des conditions socio-économiques médiocres. Des coutumes et des pratiques obsolètes persistent encore dans certains endroits. Une partie des autorités ne sont pas suffisamment conscientes du rôle, de la position et de l’importance des affaires ethniques, et n’ont donc pas encore pleinement mobilisé la force intérieure du peuple dans la mise en œuvre des politiques ethniques.

Pour faire face à la réalité susmentionnée, le Parti, le gouvernement et l'Assemblée nationale ont adopté et publié de nombreuses politiques, décisions, décrets et résolutions importants à l'égard des minorités ethniques. Plus récemment, le 19 juin 2020, l'Assemblée nationale a adopté la résolution N° 120/2020 / QH14, approuvant la politique d'investissement du Programme national cible pour le développement socio-économique des minorités ethniques et des zones montagneuses sur la période 2021-2030. Les principaux objectifs sont essentiellement de remédier à la pénurie de maisons, de terrains résidentiels, de terres de production et d'eau courante d'ici 2025; prendre des dispositions stables pour les habitants des zones extrêmement difficiles, en particulier les zones très exposées aux catastrophes naturelles; développer la production agricole et forestière et assurer des revenus stables et des moyens de subsistance durables aux populations grâce à la protection et au développement des forêts; se concentrer sur le développement de l'éducation et de la formation et l'amélioration de la qualité des ressources humaines; prendre soin de la santé de la population et prévenir et combattre la malnutrition infantile; et de veiller à la sensibilisation des masses et à la valorisation des exemples exceptionnels. Le Premier ministre a publié un plan de mise en œuvre de cette résolution, qui précise le contenu des travaux, le délai et les progrès, ainsi que les responsabilités des autorités et organisations concernées.

En outre, l'ensemble du système politique doit continuer à saisir pleinement l'importance des affaires ethniques, offrant ainsi un soutien et des conditions favorables aux minorités ethniques pour étudier et se développer davantage en termes d'éducation, de culture et de soins de santé. Une attention particulière devrait également être accordée au développement des ressources humaines et à la constitution d’un contingent de cadres issus des minorités ethniques. Le contingent de cadres engagés dans les affaires ethniques devrait saisir les pensées et les sentiments des communautés ethniques minoritaires et les mobiliser pour qu’ils se conforment aux directives et politiques du Parti et à la loi de l’État. Il est également nécessaire de développer l’adhésion de membres du Parti parmi les minorités ethniques et de remédier au problème de l'absence d'organisations du Parti et de membres du Parti dans les villages et les hameaux de minorités ethniques. Les localités, les ministères et les secteurs doivent susciter l’esprit de surmonter les difficultés parmi les groupes ethniques minoritaires, tout en mettant en œuvre des activités plus concrètes, pratiques et opportunes pour les accompagner dans le travail, la production et la vie.

Plus important encore, les minorités ethniques de tout le pays devraient s'unir solidement pour bâtir une communauté de groupes ethniques vietnamiens de plus en plus riche, civilisée et moderne.

NHÂN DÂN/NDEL