La coopération commerciale est une force motrice du développement des relations entre le Vietnam et les États-Unis

Dimanche, 22 novembre 2020 à 22:41:09
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) et le conseiller américain à la Sécurité nationale, Robert O’Brien. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – le 21 novembre à Hanoi, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a reçu le conseiller américain à la Sécurité nationale Robert O’Brien, en visite au Vietnam du 20 au 22 novembre, à l’occasion du 25e anniversaire des relations diplomatiques entre le Vietnam et les États-Unis.

Lors de la rencontre, Nguyên Xuân Phuc a déclaré se réjouir des progrès que le Vietnam et les États-Unis avaient obtenus dans leur coopération, notamment à l’occasion où les deux pays célèbrent le 25e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques.

Il a estimé que 25 ans après l’établissement de leurs relations diplomatiques, les liens entre le Vietnam et les États-Unis avaient connu un fort développement, contribuant activement à la garantie de la sécurité, de la paix, de la coopération et du développement dans la région et dans le monde.

Le Premier ministre a pris en haute estime la coopération étroite et opportune entre les deux pays dans la réponse à la pandémie de Covid-19.

À cette occasion, il a transmis ses remerciements au président et à l’Administration des États-Unis pour avoir accordé leur aide au Vietnam, afin de régler les conséquences des récentes inondations dans la région du Centre.

Le Premier ministre a particulièrement apprécié le fait que le Congrès américain ait approuvé un budget de 20 millions de dollars pour financer le projet de décontamination de dioxine de l’aéroport de Biên Hoà dans le prochain exercice.

Il a souligné les engagements des États-Unis à soutenir le Vietnam dans le règlement des conséquences de la guerre telles que la décontamination de la dioxine, l’aide aux victimes de l’agent orange, le déminage des bombes et des mines et l’identification des restes des soldats vietnamiens tombés pendant la guerre, ainsi que les efforts du Vietnam pour aider la partie américaine à rechercher les restes de ses soldats, contribuant ainsi à renforcer la confiance mutuelle et à créer une base pour que les relations entre les deux pays continuent de se développer.

Nguyên Xuân Phuc a affirmé que le Vietnam considérait la coopération commerciale comme un centre et une force motrice du développement de ses relations avec les États-Unis. Le Vietnam s’apprête à créer des conditions favorables pour que les entreprises étrangères, dont celles des États-Unis, notamment les entreprises de haute technologie et d’innovation, investissent au Vietnam et renforcent leur connectivité avec leurs partenaires vietnamiens.

Il a proposé aux organes compétents vietnamiens et américains de maintenir leurs dialogues en se basant sur un esprit constructif et un respect mutuel afin de trouver des solutions pour effacer les différences entre les deux pays pour l’intérêt commun.

Robert O’Brien a hautement apprécié l’augmentation des importations des marchandises américaines par les entreprises vietnamiennes. Les entreprises des deux pays ont singé de nombreux contrats commerciaux de grande valeur dans les infrastructures énergétiques, le pétrole et le gaz, les équipements industriels, les avions et les technologies de l’information, a-t-il déclaré.

Il a aussi fait l’éloge de mesures prises par le gouvernement vietnamien, contribuant ainsi à rendre les relations commerciales, entre les deux pays, harmonieuses, durables et avantageuses.

Il a exprimé sa sympathie pour les pertes causées par les inondations récemment survenues dans la région du Centre.

Le conseiller à la Sécurité nationale a grandement apprécié les résultats obtenus lors de son entretien avec le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, ainsi que ceux de ses réunions avec les ministres de la Sécurité publique, Tô Lâm, et de la Défense, Ngô Xuan Lich.

Il a affirmé que les États-Unis accordaient une grande importance à leur partenariat intégral avec le Vietnam en se basant sur le respect mutuel de l’indépendance, de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et des institutions politiques de l’un et de l’autre.

Robert O’Brien a félicité le Vietnam pour avoir rempli avec succès son rôle de président tournant de l’ASEAN 2020 au cours d’une année mouvementée. Rappelant le point de vue des États-Unis lors du 37e Sommet de l’ASEAN et des conférences connexes, il a affirmé que son pays soutenait le rôle central de l’ASEAN en Asie du Sud-Est et souhaitait renforcer son partenariat stratégique avec l’ASEAN dans divers domaines tels que l’économie, la sécurité, l’éducation, la santé et les sciences.

Le Premier ministre, Nguyên Xuân Phuc, et le conseiller à la Sécurité nationale, Robert O’Brien, sont convenus que les deux pays continueraient à approfondir leurs liens afin de faire face aux défis communs, contribuant ainsi considérablement au maintien de la paix, de la stabilité, de la prospérité et de la coopération dans la région et dans le monde.

NDEL