L’expert thaïlandais apprécie le rôle du Vietnam en tant que président de l’ASEAN

Samedi, 27 juin 2020 à 12:02:32
 Font Size:     |        Print
 

Le docteur Balaz Szanto du Département des relations internationales de l’Université de Webster Thaïlande. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – À l’occasion de l’organisation du 36e sommet de l’ASEAN par le Vietnam, en qualité de président de l’ASEAN 2020, le docteur Balaz Szanto du Département des relations internationales de l’Université de Webster Thaïlande, a partagé ses points de vue sur les attentes et le rôle du Vietnam dans la construction d’une communauté solidaire de l’ASEAN s’adaptant aux impacts du COVID -19.

Selon le docteur Balaz Szanto, l’ASEAN a une longue expérience dans le traitement de divers problèmes régionaux, en particulier lorsque la situation nécessitait plus de coordination dans les actions que les efforts individuels de chaque nation. Bien que l’ASEAN ait gagné de nombreuses réalisations ces dernières années, plusieurs questions doivent encore être discutées lors de ce sommet.

Lors de ce 36e Sommet, la coordination dans le déploiement des actions est nécessaire. Balaz Szanto a exprimé son attente que l’ASEAN ferait, à cette occasion, beaucoup de progrès pour traiter des questions importantes, identifier des visions communes, en particulier pour les questions sans solutions, ainsi que les efforts conjoints de l’ASEAN au fil des ans.

Concernant le rôle du Vietnam en tant que président de l’ASEAN en 2020, le docteur Balaz Szanto a souligné que le Vietnam était un membre important et un pays jouant un rôle majeur dans l’ASEAN. Le leadership de l’ASEAN au Vietnam aura sa propre influence unique sur des questions importantes, y compris la promotion du règlement des différends territoriaux en mer, ainsi que d’autres questions dans l’ordre du jour de ASEAN. Avec le rôle important du Vietnam dans l’ASEAN, il s’agit d’une occasion significative pour cette association de promouvoir des sujets sur les défis de sécurité dans l’agenda du bloc.

Concernant la lutte contre la pandémie COVID-19 des pays de l’ASEAN, le docteur Balaz Szanto a déclaré qu’une coordination conjointe était nécessaire car un pays individuel ne pouvait pas surmonter cette crise. L’ASEAN est un groupe avec diverses responsabibités régionales pour mettre en œuvre des solutions efficaces profitant aux populations.

Le docteur Balaz Szanto a déclaré que l’un des plus grands défis pour la région après la période COVID-19 était de trouver un terrain d’entente, permettant de persuader les États membres de ne pas prendre de mesures égoïstes qui pourraient causer des dommages à d’autres pays au cours de la reprise économique. Il a souligné que l’ASEAN jouait un rôle important dans le contexte post-COVID-19, non seulement en coordonnant les efforts mais aussi en persuadant les États membres de se joindre aux efforts communs et parfois d’ignorer les avantages individuels pour s’orienter vers les objectifs de la reprise économique régionale. Outre les défis, l’environnement post-COVID-19 donne également à l’ASEAN l’occasion de se forger sa propre identité.

NDEL