Le Vietnam participe à une téléconférence sur la situation au Moyen-Orient

Jeudi, 25 juin 2020 à 13:40:50
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Dang Minh Khôi. Photo : Baoquocte.

Nhân Dân en ligne – Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Dang Minh Khôi a participé, le 24 juin, à une téléconférence régulière du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le thème « La situation au Moyen-Orient, y compris la question de la Palestine ».

La réunion en ligne a été suivie par le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres ; le Coordinateur spécial du secrétaire général de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mlandenov ; et le Secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit.

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies s’est déclaré profondément préoccupé à l’égard du risque d’une escalade des tensions dans le contexte où Israël poursuivait ses actions de construction de colonies en Cisjordanie et menaçait d’annexer les territoires palestiniens occupés. Le responsable onusien a également reconnu que les difficultés humanitaires du peuple palestinien augmentaient en raison des effets de la pandémie de Covid-19 et qu’il était plus que jamais nécessaire de renforcer les efforts internationaux de secours humanitaire.

D’ajouter que Antonio Guterres a exhorté les parties concernées à renforcer le dialogue, à revenir à la table des négociations avec la médiation des Nations Unies, du Quatuor et de la communauté internationale pour rechercher des solutions pacifiques pour mettre fin aux conflits et apporter les contributions nécessaires à la paix et à la sécurité dans la région.

Dans leur allocution, la plupart des pays ont partagé leurs préoccupations concernant les tensions longues et compliquées dans les relations israélo-palestiniennes et la possibilité d’un conflit si Israël annexait la Cisjordanie, en appelant les parties prenantes à se conformer au droit international, à la Charte des Nations Unies et aux résolutions du Conseil de Sécurité, ainsi qu’à renforcer la réconciliation et le dialogue, en particulier lorsque la pandémie de Covid-19 n’a pas encore montré de signes positifs dans le monde et dans la région.

Pour sa part, le ministre adjoint des Affaires étrangères Dang Minh Khôi a affirmé que le Vietnam soutenait constamment la lutte juste et les droits légitimes et inviolables du peuple palestinien, en se déclarant préoccupé à propos des informations selon lesquelles Israël était susceptible d’annexer les territoires occupés de Palestine en Cisjordanie.

Le diplomate vietnamien a déclaré que le Vietnam soutenait la solution à deux États avec la création d’un État palestinien avec sa capitale de Jérusalem-Est, qui existerait pacifiquement à côté de l’État d’Israël, sur la base de la frontière reconnue avant 1967 comme indiquées dans les résolutions des Nations Unies sur cette question.

Le Vietnam a également appelé au dialogue et à la négociation, à la poursuite des efforts pour trouver une solution globale et équitable, instaurant une paix durable et à long terme pour résoudre le conflit israélo-palestinien, garantissant la sécurité de vie pour le peuple et les intérêts légitimes des parties, comme contribuant à la paix, à la stabilité et au développement de la région.

Dang Minh Khôi a souligné que le Vietnam saluait tous les efforts visant à relancer le processus de paix au Moyen-Orient et était disposé à contribuer activement à la promotion des dialogues et des négociations entre Israël et la Palestine. Dans le même temps, le Vietnam continuera de contribuer à l’Organisation des Nations Unies pour les réfugiés (UNWRA), en exhortant la communauté internationale et les autres pays à prêter attention et à soutenir les activités de cette agence onusienne à des bénéfices humanitaires pour le peuple palestinien.

NDEL

  Partager cet article