Le ministère vietnamien des Affaires étrangères assiste les provinces du Nord du Vietnam dans l’intégration internationale

Lundi, 22 juin 2020 à 18:36:14
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo : Baoquocte.

Nhân Dân en ligne – Le Ministère vietnamien des Affaires étrangères, en collaboration avec le Comité populaire de la province de Phu Tho, a organisé ce lundi une conférence ayant pour thème « L’intégration internationale et le développement durable dans la nouvelle situation – La mise en œuvre de l’Accord de libre-échange UE–Vietnam ».

La conférence faisait partie d’un programme de travail du Ministère vietnamien des Affaires étrangères visant à fournir des informations actualisées sur la situation mondiale et régionale, à mettre en œuvre les affaires extérieures du pays, à assister les localités dans la préparation de la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA) qui vient d’être ratifié par l’Assemblée nationale vietnamienne et devra entrer en vigueur le 1er août prochain.

Prenant la parole lors de la conférence, le vice-ministre permanent Bùi Thanh Son a évalué les changements dans la situation mondiale et régionale générés par les impacts profonds de la pandémie de Covid-19, en affirmant que le Vietnam entrait dans une nouvelle étape d’intégration et de connectivité économiques de plus en plus profondes.

Le fait que le Vietnam devient un « maillon » important du réseau de connectivité économique internationale et met en pratique les principaux engagements internationaux, en particulier les Accords de libre-échange (ALE) de « nouvelle génération » tels que l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) et l’EVFTA, oblige les ministères et les localités à développer de manière proactive une feuille de route pour déployer et utiliser efficacement les avantages, diversifier les marchés, attirer des ressources en faveur du développement socio-économique.

Le vice-ministre a souligné qu’il était nécessaire de tirer parti des opportunités et de limiter les défis liés au processus de transformation numérique et à l’économie numérique, aux tendances des flux de capitaux, aux chaînes de production et aux chaînes de valeur mondiales afin de créer une nouvelle motivation pour restructurer l’économie, innover le modèle de croissance associée à la technologie numérique.

Avec sa « triple » responsabilité, de président de l’ASEAN 2020, de président de l’AIPA 41 et de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2020-2021, le Vietnam dispose des conditions favorables pour renforcer encore sa position, son image, développer les relations extérieures multilatérales, ainsi que pour se mettre en relation avec les partenaires pour le développement durable.

Les participants ont souligné que dans le contexte du Covid-19, la situation du monde et de la région avait soulevé de nombreuses nouvelles questions dans le déploiement de l’intégration internationale, celles qui exigeraient que les localités recherchent, évaluent et formulent des stratégies de développement socio-économique appropriées à chaque localité dans la période à venir.

Les autorités locales et les entreprises ont discuté de nombreux sujets de préoccupation directement avec les services du Ministère des Affaires étrangères et les agences concernées, comme le soutien aux petites et moyennes entreprises pour profiter des opportunités offertes par l’EVFTA, améliorer la compétitivité, accéder aux marchés et tirer parti du changement des chaînes d’approvisionnement en provenance d’Europe, attirer des investissements, perfectionner la qualité des ressources humaines, de la connectivité entre les industries et des liens régionaux pour promouvoir les potentiels de chaque localité du Nord du Vietnam.

NDEL

  Partager cet article