Vietnam – Nouvelle-Zélande : vers un partenariat stratégique

Vendredi, 19 juin 2020 à 15:54:23
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadrice de la Nouvelle-Zélande au Vietnam, Wendy Matthews. Photo : BQT.

Nhân Dân en ligne - Compte tenu des progrès importants dans la coopération entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande, l'ambassadrice de la Nouvelle-Zélande au Vietnam, Wendy Matthews, a affirmé que les deux pays annonceraient bientôt le passage des relations bilatérales du Partenariat intégral au niveau du partenariat stratégique.

Lors d’une interview accordée à la presse à l’occasion du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande, l’ambassadrice néo-zélandaise au Vietnam, Wendy Matthews, a évoqué la forte croissance de la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, notamment la politique, l’économie, le commerce, l’investissement et l’éducation. Les dirigeants de haut niveau des deux pays, des premiers ministres aux ministres des affaires étrangères, ont tenu régulièrement des échanges de vues.

La diplomate a mis en exergue les résultats remarquables obtenus ces derniers temps dans les domaines du tourisme, de l’éducation et de la défense, soulignant que les relations bilatérales continuaient de s’épanouir.

Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande sont les deux nations qui ont réussi le mieux à contenir la pandémie de COVID-19. Il s'agit d'une « prémisse importante pour notre coopération globale bilatérale et notre soutien aux pays de la région pour surmonter la pandémie », a-t-elle déclaré.

L’ambassadrice Wendy Matthews a cité trois domaines importants qui contribuent à porter les relations bilatérales à un nouveau palier. Ce sont la coopération commerciale qui a remporté de grands succès, la coopération en matière d’éducation qui témoigne des échanges interpersonnels, et la coopération dans l’agriculture, domaine dont les deux pays sont fiers.

En mars 2020, le chiffre d'affaires du commerce bilatéral des biens et services avait atteint 12% en glissement annuel, dépassant 1,8 milliard de dollars NZD.

Malgré la fermeture des frontières en raison du COVID-19, le commerce bilatéral reste stable. Cela fait croire que la coopération commerciale bilatérale sera à nouveau en hausse dès que les deux pays rouvriront leurs frontières, a-t-elle indiqué.

Concernant la coopération agricole, un pilier dans les relations vietnamo-néo-zélandaises, l’ambassadrice Wendy Matthews a affirmé que la Nouvelle-Zélande continuerait à soutenir le Vietnam en matière de développement de l’agriculture high-tech.

En tant qu'exportateur de produits agricoles de haute qualité, la Nouvelle-Zélande se concentre sur des produits de haute qualité plutôt qu'en grande quantité.

Grâce au programme d'aide néo-zélandais et aux accords commerciaux, la Nouvelle-Zélande prévoie de combiner l'expertise néo-zélandaise avec la production agricole du Vietnam pour produire des produits à haute valeur économique, ce qui est également l'objectif de nombreuses entreprises vietnamiennes.

« Un exemple notable de coopération agricole est le projet de création d'une nouvelle variété de fruit du dragon dans la province de Tiên Giang, au Vietnam. Nous avons collaboré avec les scientifiques vietnamiens dans la recherche pour faire ressortir une nouvelle variété de fruit du dragon avec une résistance élevée aux maladies, un temps de stockage plus long, et en particulier avec un goût savoureux, apportant des saveurs agréables aux consommateurs étrangers. Le projet a mis en évidence une parfaite collaboration entre l'expertise internationale de la Nouvelle-Zélande et un fruit fabriqué au Vietnam », a confié la diplomate.

Selon l’ambassadrice néo-zélandaise, l'éducation est un pilier de la coopération bilatérale. « Nous sommes fiers que de plus en plus d'étudiants vietnamiens choisissent notre pays ».

Pour attirer davantage d'étudiants vietnamiens, le gouvernement néo-zélandais a octroyé diverses bourses à l’intention des élèves du secondaire souhaitant étudier en Nouvelle-Zélande, des fonctionnaires du gouvernement vietnamien et des étudiants post-universitaires.

Bien que la coopération en matière d'éducation soit désormais suspendue à cause du COVID-19, le gouvernement néo-zélandais maintient son engagement à assurer le bien-être des étudiants vietnamiens qui sont restés en Nouvelle-Zélande, a-t-elle affirmé.

NDEL