Le Vietnam exprime ses inquiétudes face à l’instabilité de la sécurité en Afrique centrale

Samedi, 13 juin 2020 à 07:25:41
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et l'Indonésie ont souligné la nécessité de résoudre les causes racines de l'instabilité de la sécurité en Afrique centrale via des mesures globales et à long terme lors d'une réunion en ligne du Conseil de Sécurité des Nations Unies (CSNU) le 12 juin.

Prenant la parole lors de la réunion, François Louncény Fall, représentant spécial de l'ONU pour l'Afrique centrale, a passé en revue une série de problèmes survenant dans la région, soulignant que l'événement clé de la situation politique de la région était les élections en 2020 et 2021 dans huit des 11 pays de la région.

Certains pays de l’Afrique centrale sont toujours confrontés à de nombreuses difficultés en raison de l'instabilité politique, des défis de développement socio-économiques, ainsi que des questions transnationales telles que les activités des groupes armés, le terrorisme, la contrebande de ressources, le crime organisé, a-t-il ajoute.

François Louncény Fall a aussi salué les efforts importants de cette région, en particulier dans la promotion de la réforme institutionnelle de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale, contribuant à renforcer la coopération et à assurer la paix et la sécurité dans la région.

Il a appelé la communauté internationale à intensifier sa collaboration et son soutien aux pays d'Afrique centrale pour assurer la sécurité et améliorer le travail humanitaire local.

Lors de la réunion, les membres du Conseil de Sécurité ont partagé leurs préoccupations sur les défis de sécurité, les difficultés socio-économiques et la question humanitaire en Afrique centrale. Ils ont affirmé la nécessité de garantir un environnement stable et favorable aux élections de plusieurs pays de la région. Ils se sont également engagés à être prêts à coopérer avec et à assister les pays d’Afrique centrale.

S'exprimant au nom du Vietnam et de l’Indonésie, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies, a déclaré saluer les efforts des pays en Afrique centrale pour garantir la sécurité et la stabilité dans la région et promouvoir les relations de voisinage.

Il s’est déclaré préoccupé par l’instabilité prolongée dans cette région en raison des activités des groupes armés, du trafic illégal de ressources naturelles, des changements climatiques, et des impacts des maladies, y compris la dernière pandémie de Covid-19.

Le diplomate vietnamien a souligné la nécessité de renforcer la coopération et la réconciliation, de résoudre les défis imposés par les groupes armés et la criminalité transnationale et de créer des conditions propices au développement des pays d’Afrique centrale.

En outre, la coopération régionale et le soutien de l’Union africaine et de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale contribueront à assurer un environnement stable et développé pour les habitants des pays d’Afrique centrale, a-t-il affirmé.

Toujours selon l’ambassadeur, plusieurs pays membres de l’ASEAN, dont le Vietnam et l’Indonésie, contribuent activement au maintien de la paix et de la sécurité internationales en Afrique centrale en envoyant des forces pour participer à des opérations de maintien de la paix de l’ONU dans cette région.

La réunion a marqué la deuxième fois que le Vietnam et l'Indonésie, deux États membres de l'ASEAN, ont eu un discours conjoint en tant que membres du CSNU. Leur première a eu lieu lors d'une vidéoconférence sur la coopération entre l’ONU et l’Union européenne en matière de paix et de sécurité internationales organisée par le CSNU le 29 mai.

NDEL