Le Vietnam et l’Indonésie apprécient le rôle de l’UE dans la promotion du multilatéralisme

Vendredi, 29 mai 2020 à 15:07:46
 Font Size:     |        Print
 

Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Le Conseil de sécurité des Nations Unies a organisé le 28 mai une réunion par visioconférence sur la coopération entre l’ONU et l’UE afin de promouvoir la coopération entre l’ONU et les organisations régionales et sous-régionales dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales.

Les deux représentants de l’ASEAN, qu’étaient l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU et son homologue indonésien Dian Triansyah Djani, ont présenté une intervention conjointe saluant le rôle d’UE dans la promotion du multilatéralisme.

Lors de la réunion, le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a souligné qu’il soutenait un ordre international fondé sur des règles dans lequel l'ONU jouait le rôle central.

Selon lui, le multilatéralisme est menacé et les pays devront soutenir la réforme de l’ONU. Il a souligné que l’UE considère toujours l’Afrique comme sa première priorité stratégique, affirmant trouver des solutions africaines aux problèmes africains. Il s'est inquiété du fait que toute action unilatérale ne pourrait garantir un règlement durable du conflit israélo-palestinien et a affirmé que l’UE serait prête à renforcer ses relations avec les parties afin de parvenir à une solution conformément aux normes internationalement reconnues.

Josep Borrell a aussi déclaré que l’UE donnait toujours la priorité au renforcement de ses relations avec l’ONU dans la promotion de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 sur le développement durable, la résilience aux changements climatiques, les aides humanitaires et les droits de l’Homme.

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont tous soutenu la coopération entre l’ONU et l’UE et leurs efforts de promotion du multilatéralisme, soulignant que la collaboration entre l’ONU et les organisations régionales devrait être conforme aux dispositions du Chapitre VIII de la Charte de l’ONU.

Plusieurs pays membres du Conseil de sécurité ont abordé le rôle d’UE dans le règlement des problèmes liés à la paix et à la sécurité internationales dans les points chauds, notamment son rôle de médiation et de réconciliation, et de maintien de la paix en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Balkans.

Dang Dinh Quy et Dian Triansyah Djani ont hautement apprécié le rôle de l’UE dans le maintien de la paix et de la sécurité internationale, souhaitant que l’UE se coordonne avec l’ONU pour stimuler leur coopération dans tous les domaines tels que la résolution des conflits, la médiation, l’assistance humanitaire et la promotion du multilatéralisme sur la base des principes de la Charte de l’ONU.

À cette occasion, les deux pays ont souligné les contributions de l’ASEAN ces dernières années à l’édification d’une Asie du Sud-Est pacifique, sécuritaire et prospère et à la création d’un environnement propice au renforcement de la confiance, de la diplomatie préventive, à la réduction des divergences et à la participation aux questions communes.

Ils ont demandé aux organisations régionales, dont l’UE et l’ASEAN, de se coordonner étroitement dans la mise en œuvre les contenus de leur coopération avec l’ONU, tels que le renforcement du soutien de l’UE à la construction des capacités des forces de maintien de la paix des pays de l’ASEAN et le partage d’informations dans ce domaine.

NDEL