Covid-19 : renforcer la coopération entre l’ASEAN et l’UE

Samedi, 21 mars 2020 à 21:39:36
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh participe à une visioconférence au niveau ministériel entre l’ASEAN et l’UE sur la pandémie de Covid-19. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Une visioconférence au niveau ministériel entre l’ASEAN et l’UE sur la pandémie de Covid-19 s’est tenue le 20 mars.

La réunion avait pour objectif de renforcer la coordination entre les deux parties pour lutter contre le Covid-19. Des mesures ont été avancées permettant de renforcer le partage d’informations et d’expériences entre les pays aséaniens et européens.

L’ASEAN et l’UE se sont mises d’accord pour partager leurs informations, leurs expériences, notamment dans le diagnostic, la prévention et la lutte contre la propagation de l’épidémie, le traitement des patients infectés, la recherche et le développement des médicaments et des vaccins.

Les deux parties se sont engagées à conjuguer leurs efforts pour réduire les effets néfastes de l’épidémie sur la société et l’économie, à maintenir leurs échanges commerciaux et leurs investissements.

Étant donné le rôle de présidence de l’ASEAN 2020 du Vietnam, le Vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh a proposé à l’UE d’apporter aux pays aséaniens ses assistances techniques, de coopérer dans la recherche scientifique et de partager avec eux ses expériences en matière de traitement des patients atteint du Covid-19 et de réduction des effets néfastes de l’épidémie sur l’économie.

Il a suggéré que l'ASEAN et l'UE promeuvent la coordination des politiques, l'échange d'informations, l'assistance technique et les ressources de soins de santé, en cas échéant.

Les deux parties peuvent partager leurs bonnes expériences et bonnes pratiques dans le diagnostic de l’infection, la mise en quarantaine, le contrôle de l’épidémie dans la communauté et le traitement des personnes infectées.

Grâce à ses systèmes de santé publique avancés, ses capacités de recherche et de technologie, l'UE peut, à travers sa coopération, aider l'ASEAN à développer des méthodes efficaces de prévention et de traitement, dont la recherche et le développement de vaccins et de médicaments.

Il a appelé à redoubler d’efforts pour restreindre temporairement le déplacement des habitants, ce qui peut aggraver la propagation du virus en raison des contacts interhumains.

À cette occasion, il a informé ses interlocuteurs des mesures prises par le gouvernement vietnamien et des résultats positifs obtenus par le Vietnam dans la prévention et le contrôle de l’épidémie.

Le Vietnam continuera à accélérer sa coopération étroite avec les pays aséaniens, les partenaires de l’ASEAN, l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) et la communauté internationale pour repousser l’épidémie, en vue d’assurer une vie paisible des peuples et le développement stable des pays.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: