Le Vietnam souligne l’importance de lutter contre le terrorisme à la racine

Jeudi, 12 mars 2020 à 12:53:43
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la mission vietnamienne auprès des Nations Unies. Photo : BQT.

Nhân Dân en ligne - La question du terrorisme et de l’extrémisme violent en Afrique a été au cœur des discussions du Conseil de Sécurité des Nations Unies lors d’une réunion tenue mercredi à l’initiative de la Chine, président tournant du Conseil de Sécurité en mars.

Prenant la parole lors de la réunion, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la mission vietnamienne auprès des Nations Unies s’est déclaré préoccupé par les activités des groupes terroristes qui menaçaient la stabilité et le développement de nombreux pays africains.

Il a insisté sur l’importance de lutter contre le terrorisme à la racine par le biais du règlement des problèmes concernant la gouvernance, la sécurité, l’inégalité et le développement durable. Selon lui, il est nécessaire de mettre en œuvre efficacement les pactes et les résolutions internationales dans la lutte contre le financement et le soutien au terrorisme.

Le représentant vietnamien a fait grand cas de la coopération entre les pays africains dans ce domaine, tout en appelant à l’appui de la communauté internationale aux efforts des pays africains pour faire face aux défis du terrorisme et de l’extrémisme violent.

Lors de la réunion, les pays membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies ont fait part de leur profonde préoccupation à l’égard du terrorisme en Afrique et de ses impacts sur la sécurité, la stabilité et le développement de la région.

Ils ont proposé de lancer des mesures globales pour lutter contre le terrorisme et l'extrémisme violent, notamment en s'attaquant aux problèmes de développement socioéconomique, aux inégalités et aux droits de l'homme, au renforcement de l’autonomisation des femmes et des jeunes ainsi qu'aux défis politiques en suspens.

Ils ont souligné la nécessité d'un soutien international pour améliorer les capacités et les ressources au service de la prévention du terrorisme et de l'extrémisme violent et du développement socio-économique en Afrique.

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a ratifié la déclaration présidentielle sur cette question.

NDEL