55 ans des relations diplomatiques Vietnam-Tanzanie : de l’amitié traditionnelle au partenariat à fort potentiel

Vendredi, 14 février 2020 à 20:55:07
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur Nguyên Kim Doanh (à droite) présente le café du Vietnam au Premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa. Photo : Ambassade du Vietnam en Tanzanie.

Nhân Dân en ligne - A l’occasion du 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Vietnam-Tanzanie (14 février 1965-14 février 2020), le journal Thê gioi & Viet Nam (le Monde et le Vietnam) a publié le 13 février un article de l’ambassadeur du Vietnam en Tanzanie, Nguyên Kim Doanh, sur les relations entre les deux pays.

L’article a rappelé que le Vietnam et la Tanzanie célébraient cette année le 55e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Au cours de ces cinq dernières décennies, les relations entre les deux pays sont progressivement passées, de l’amitié traditionnelle au partenariat de coopération à fort potentiel, dans de nombreux domaines, tant bilatéral que multilatéral.

La fraternité dans les moments difficiles

Bien qu'ils se situent sur deux continents différents, le Vietnam et la Tanzanie partagent de nombreuses similitudes dans l'histoire de la construction et du développement nationaux ainsi que des principes généraux de droit à l'autodétermination, à l'indépendance, et du droit de choisir des amis ... du Mouvement des non-alignés (MNA). Ils ont le même point de départ du développement national dans le sens de la direction socialiste.

Le fait que les deux pays établissent leurs relations diplomatiques peu de temps après la naissance de la République-Unie de Tanzanie (26 avril 1964) a reflété clairement l'esprit de soutien mutuel dans la lutte pour l'indépendance nationale. En 1966, le Vietnam a ouvert son ambassade à Dar es Salaam dans le contexte où la guerre contre les États-Unis entrait dans une période féroce. Le Vietnam a activement promu les relations avec la Tanzanie en envoyant des délégations de haut niveau visiter la Tanzanie en 1968, 1970, 1973, 1979 et en 1982. Grâce à ces visites, le Vietnam et la Tanzanie sont vraiment devenus des frères et amis sincères, malgré la distance géographique.

Le Vietnam apprécie toujours les sentiments spéciaux, le soutien matériel et spirituel du Gouvernement et du peuple tanzaniens pour le Vietnam pendant la guerre contre l'impérialisme américain.

Aujourd'hui, les deux pays ont défini leurs objectifs de réaliser le développement socio-économique, d’élever le niveau de vie des habitants, de renforcer la sécurité et la défense nationales et d’élargir la coopération régionale et internationale.

Une grande confiance politique de l'un envers l'autre, en particulier la bonne relation entre le Parti communiste du Vietnam et le Parti révolutionnaire de Tanzanie, ainsi que le maintien de contacts et d'échanges réguliers entre les deux pays par tous les canaux du Parti, du Gouvernement et de l'Assemblée nationale à tous les niveaux, ont créé une prémisse pour promouvoir davantage la coopération bilatérale dans l'investissement et le commerce.

Exploiter les potentiels pour un développement commun

Dans son article, l’ambassadeur Nguyên Kim Doanh a marqué que l'investissement et le commerce étaient actuellement les points les plus brillants des relations bilatérales et devraient être promus dans les temps à venir. Le diplomate a également cité que Viettel Tanzania (Halotel) était un projet d'investissement exemplaire et la coopération agricole était un domaine à fort potentiel. En outre, la sécurité et la défense, bien qu'elles constituent un nouveau domaine de coopération entre les deux pays, offrent de larges possibilités de coopération dans l’avenir.

Héritant de l'amitié et de la bonne coopération bilatérale ces dernières années, le Vietnam et la Tanzanie devraient renforcer et promouvoir davantage leur coopération pour exploiter au maximum les potentiels de chaque pays, au service des objectifs de développement socio-économique national et des intérêts communs des deux peuples.

En ce qui concerne la politique, les deux parties maintiennent des contacts et des échanges réguliers à tous les niveaux, contribuant à améliorer la compréhension mutuelle et la confiance politique. Les mécanismes de coopération intergouvernementale et interministérielle devraient être mobilisés efficacement pour que les deux parties puissent échanger et partager leurs expériences sur le développement national. La Tanzanie pourrait envisager de nommer un consul honoraire ou d'ouvrir un bureau de coopération économique et culturelle au Vietnam afin de procéder à l'ouverture de sa représentation diplomatique au Vietnam.

Sur le plan économique, les deux parties devraient améliorer le cadre juridique, diversifier les marchandises, promouvoir les activités de promotion commerciale, d'étude de marché et renforcer la coopération entre les associations professionnelles des deux pays afin de soutenir au mieux les entreprises, mettre en place un mécanisme de paiement raisonnable et sûr entre les entreprises des deux pays, et créer un environnement d'investissement et des affaires favorable et équitable.

Sur le plan multilatéral, le Vietnam assume en 2020 le double rôle de présidence de l’ASEAN et de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2020-2021. Selon l’ambassadeur, les deux pays devraient continuer de promouvoir la coordination, le partage des vues et le soutien mutuel aux Nations Unies, en particulier sur les questions directement liées aux intérêts communs des pays en développement, promouvoir la coopération entre l'ASEAN et l'Union africaine, la Communauté de l'Afrique de l'Est, la Communauté de développement de l'Afrique australe.

En conclusion, l’ambassadeur Nguyên Kim Doanh s’est déclaré convaincu qu’avec les politiques et la détermination politique des dirigeants des deux pays, et avec les ressources et les potentiels de coopération, la bonne relation entre les deux pays continuerait à se développer dans de nombreux domaines, à fortiori le commerce et l'investissement, contribuant à la réalisation de la stratégie de développement socio-économique de chaque pays, à la paix, la stabilité, la prospérité et le développement des deux pays, ainsi que des deux régions et des deux continents.

NDEL