Stimuler les échanges entre Dà Nang et les localités laotiennes

Mercredi, 11 décembre 2019 à 15:40:02
 Font Size:     |        Print
 

Le secrétaire du Comité du PCV de Dà Nang, Truong Quang Nghia (à droite), et le président de la Commission de l’Économie, des Technologies et de l’Environnement de l’AN laotienne, Bounpone Sisoulath. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - Le secrétaire du Comité du Parti communiste du Vietnam (PCV) de la ville de Dà Nang, Truong Quang Nghia, a reçu le 10 décembre une délégation de la Commission de l’Économie, des Technologies et de l’Environnement de l’Assemblée nationale (AN) du Laos, conduite par son président Bounpone Sisoulath.

Le secrétaire du Comité du PCV de la ville de Dà Nang Truong Quang Nghia a rappelé le succès de sa tournée de travail en septembre et octobre dernier dans cinq provinces du Sud du Laos que sont Attapeu, Sekong, Saravane, Champasak et Savannakhet.

Il a salué le développement vigoureux des relations entre les AN du Vietnam et du Laos ces derniers temps, ce qui a servi de base importante pour le renforcement des liens spéciaux entre les deux pays et les deux peuples.

Truong Quang Nghia a aussi appelé le gouvernement et l’AN du Laos à soutenir le développement du couloir économique Est-Ouest et la promotion de la coopération entre Dà Nang et les localités laotiennes, notamment dans le commerce des produits agricoles et industriels.

Pour sa part, le président de la Commission de l’Économie, des Technologies et de l’Environnement de l’AN laotienne Bounpone Sisoulath s’est déclaré impressionné par la croissance remarquable de la ville de Dà Nang ces dernières années.

Comme l’AN laotienne est en train d’élaborer du Plan de développement économique du Laos pour 2020 - 2025, Bounpone Sisoulath a souhaité étudier les expériences du Vietnam et de la ville de Dà Nang en particulier dans ce domaine.

Le responsable laotien a promis de proposer au gouvernement et à l’AN de son pays d’examiner la possibilité de stimuler les échanges économiques et commerciaux entre les localités laotiennes et les provinces centrales du Vietnam, à commencer par la ville de Dà Nang. Cela permettra à créer un nouvel élan au développement du couloir économique Est-Ouest.

Il a aussi plaidé pour une coopération accrue entre Dà Nang et les localités laotiennes dans des domaines aussi divers que l’éducation, l’agriculture de hautes technologies, l’aménagement urbain et le tourisme.

Pour rappel, le Couloir économique Est-Ouest est un axe de communication terrestre, créé à l'initiative de la Conférence des ministres des pays de la sous-région du Mékong, tenue en 1998 à Manille (Philippines), et qui a pour objectif de promouvoir le développement et l'intégration économique des quatre pays qu'il traverse : le Vietnam, le Laos, la Thaïlande et le Myanmar. Ce couloir est basé sur un axe routier ramifié de 1 450 km traversant 13 provinces de ces quatre pays.

La ville de Dà Nang est une tête de pont en étant simultanément le point de départ et le point d’arrivée du couloir. Après Khon Kèn (Thaïlande), Ðà Nang est considérée comme la 2e plus importante ville de cet axe, d’autant plus qu’elle se situe au cœur des patrimoines du Centre du Vietnam.

Jusqu’à présent, Dà Nang a signé une trentaine d’accords et de protocoles de coopération avec de nombreuses localités laotiennes telles que Vientiane, Savannakhet, Champasak, Sekong, Saravane, Attapeu, Bolikhamsay et Xaynhaburi.

Au cours des dix premiers mois de 2019, la ville vietnamienne a exporté pour environ 23 millions de dollars vers le Laos, principalement de l'essence et des produits en caoutchouc et en plastique.

Les investisseurs de Dà Nang ont injecté 52,3 millions de dollars au Laos, tandis que Dà Nang a accueilli un millions de dollars d’investissements laotiens.

NDEL