Le Vietnam et le Kenya cherchent à renforcer leurs relations

Mardi, 03 décembre 2019 à 17:29:54
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-PM et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh (à droite) et la ministre kényane des Affaires étrangères Monica Juma, le 3 décembre à Hanoi. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et le Kenya souhaitent porter leurs relations à une nouvelle hauteur.

C’est ce qu’on a appris lors d’un entretien tenu le 3 décembre à Hanoi entre le Vice-Premier ministre (PM) et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh et la ministre kényane des Affaires étrangères Monica Juma.

Le Vice-PM vietnamien Pham Binh Minh s’est déclaré convaincu que la présente visite au Vietnam de la ministre kényane des Affaires étrangères contribuerait à créer un nouvel élan aux relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.

La ministre kényane Monica Juma, de son côté, a exprimé sa joie de visiter le Vietnam pour la première fois. Elle a félicité le Vietnam d’avoir été élu membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

S’agissant des mesures propres à rendre profondes et substantielles les relations Vietnam-Kenya, Pham Binh Minh et Monica Juma sont convenus de multiplier les échanges de délégations et de promouvoir la coopération décentralisée.

Comme la valeur du commerce bilatéral reste encore modeste, le Vice-PM vietnamien Pham Binh Minh a demandé au Kenya de favoriser l’accès des produits vietnamiens à son marché, à fortiori les articles de textile et d’habillement, le riz, le clinker, les téléphones portables et les pièces électroniques détachées. Il a encouragé les entreprises des deux pays à intensifier les études de marché et à élargir leurs investissements sur le marché de l’autre.

La ministre kényane Monica Juma a souhaité acquérir les expériences vietnamiennes dans le développement socio-économique. Elle a profité de cette occasion pour appeler les entreprises vietnamiennes à venir nombreuses investir au Kenya.

Les deux parties ont décidé d’accélérer la signature des accords servant de base juridique pour le renforcement de la coopération vietnamo-kényane, notamment en ce qui concerne l’économie, la culture, l’éducation, les technologies de l’information, la protection et la promotion des investissements, la non double taxation ou l’exemption de visa pour les titulaires de passeports diplomatiques et de services.

Elles ont souligné l’importance d’établir un mécanisme de consultation politique entre les Ministères des Affaires étrangères des deux pays.

Le Vice-PM Pham Binh Minh a salué la coordination étroite et efficace entre le Vietnam et le Kenya au sein des forums multilatéraux. Prenant en haute estime le rôle actif du Kenya dans la Communauté de l'Afrique de l'Est, le vice-PM Pham Binh Minh a proposé à la partie kényane de se tenir aux côtés du Vietnam durant son mandat en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Il a aussi souhaité bénéficier du soutien du Kenya pour accélérer l’établissement des relations officielles entre le Vietnam et l'Union africaine.

Comme le Kenya a déposé sa candidature à un siège non permanent au Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2021-2022, la ministre Monica Juma a appelé au soutien du Vietnam à cet égard.

Les deux parties ont aussi échangé leurs points de vue sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, en particulier le dossier de la Mer Orientale. Elles ont insisté sur la nécessité de maintenir la paix, la stabilité, la sécurité, la sûreté et la liberté de la navigation maritime et la primauté du droit international.

NDEL