Vers une coopération étroite Vietnam-Myanmar

Jeudi, 14 novembre 2019 à 18:03:22
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-PM et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (à droite), et le secrétaire permanent du ministère birman des Affaires étrangères, U Soe Han. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et le Myanmar sont déterminés à se coordonner étroitement en 2020 lorsque le Vietnam assumera la présidence de l’ASEAN et commencera son mandat en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

C’est ce qu’on a appris lors d’une rencontre le 14 novembre à Hanoi entre le vice-Premier ministre (PM) et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, et le secrétaire permanent du ministère birman des Affaires étrangères, U Soe Han.

Le Vice-PM vietnamien Pham Binh Minh a salué l’efficacité des mécanismes de coopération existants entre le Vietnam et le Myanmar, y compris le Comité mixte sur la coopération bilatérale. Les deux pays ont maintenu régulièrement les visites et rencontres de haut rang et se sont coordonnés étroitement au sein des forums multilatéraux, a-t-il indiqué.

Les échanges commerciaux Vietnam-Myanmar ont augmenté de 20% pour atteindre 700 millions de dollars au cours des neufs premiers mois de cette année. Les deux pays ambitionnent de porter ce chiffre à un milliard de dollars d’ici 2020.

Pour l’heure, le Vietnam constitue le 7e plus grand investisseur étranger au Myanmar avec un fonds total de près de 2,3 milliards de dollars.

Le Vice-PM vietnamien a plaidé pour une collaboration plus étroite entre les deux pays afin de rendre plus efficaces les investissements vietnamiens au Myanmar.

Pour sa part, le secrétaire permanent du ministère birman des Affaires étrangères, U Soe Han, s’est déclaré réjoui du développement vigoureux des relations Vietnam-Myanmar, notamment depuis l’établissement du partenariat intégral en 2017.

Selon lui, les deux pays disposent d’un fort potentiel pour promouvoir leur coopération dans des domaines aussi divers que le commerce, l’investissement, l’agriculture et le tourisme.

Les deux responsables ont jugé nécessaire de porter les relations Vietnam-Myanmar à une nouvelle hauteur, d’autant plus que les deux pays célébreront l’année prochaine le 45e anniversaire de l’établissement de leurs liens diplomatiques. À cela s’ajoute que le Vietnam assumera la présidence de l’ASEAN en 2020 et le rôle de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

Vue générale de la 8e Consultation politique Vietnam-Myanmar au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères. Photo : VOV.

* Plus tôt le même jour, a eu lieu la 8e Consultation politique Vietnam-Myanmar au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères. L’événement était coprésidé par le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Minh Vu, et le secrétaire permanent du ministère birman des Affaires étrangères, U Soe Han.

Les deux parties ont discuté des mesures à prendre pour stimuler le partenariat intégral Vietnam-Myanmar et matérialiser les accords de haut niveau et les documents signés récemment.

Les responsables vietnamiens et birmans ont constaté avec joie que les relations Vietnam-Myanmar étaient en bonne voie de développement, en particulier dans le commerce et l’investissement.

La valeur du commerce bilatéral est passée de 152 millions de dollars en 2010 à près de 860 millions en 2018, et ce chiffre devrait atteindre un milliard de dollars l'année prochaine. Le Vietnam est le 7e investisseur étranger au Myanmar avec 18 projets d'une valeur totale de près de 2,3 milliards de dollars.

La coopération vietnamo-birmane a connu des résultats encourageants dans des domaines aussi divers que les télécommunications, le tourisme, l’énergie et les transports.

Partageant de nombreuses similitudes en termes d’histoire, de culture et de position géographique, le Vietnam et le Myanmar recèlent de grandes opportunités de coopération dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de l’exploitation minière et du tourisme.

Les responsables des deux pays ont proposé d’établir un mécanisme de dialogue annuel entre les hauts responsables du Myanmar et les entreprises vietnamiennes, mais aussi entre les unités des deux ministères des Affaires étrangères, afin de régler à temps les obstacles entravant le renforcement des relations bilatérales.

À propos des questions régionales et internationales d’intérêt commun, le secrétaire permanent du ministère birman des Affaires étrangères, U Soe Han, a souligné l’importance de consolider la solidarité au sein de l’ASEAN, de promouvoir la position et le rôle central du bloc dans l’édification de la structure régionale et d’accélérer le développement de la Communauté de l’ASEAN.

Le vice-ministre vietnamien Nguyên Minh Vu et son homologue birman U Soe Han ont jugé nécessaire de renforcer la coopération entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, à fortiori dans la préparation des visites de haut rang et l’organisation de la 9e réunion du Comité mixte prévue l’année prochaine.

Ils ont aussi salué la signature d’un mémorandum de coopération entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays dans la nouvelle conjoncture.

Les deux parties sont enfin convenues de tenir la 9e Consultation politique Vietnam-Myanmar au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères l'année prochaine au Myanmar.

NDEL