La SFI et la BAD s'engagent à continuer de soutenir le Vietnam dans son développement durable

Vendredi, 08 novembre 2019 à 10:37:02
 Font Size:     |        Print
 

Le membre du Bureau politique et chef de la Commission économique du Comité central du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Van Binh (à droite), reçoit Stephanie von Friedeburg, directrice exécutive de la Société financière internationale. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - La Société financière internationale (SFI) et la Banque asiatique de développement (BAD) se sont engagées à fournir un soutien accru au Vietnam lors de leur rencontre avec le membre du Bureau politique et chef de la Commission économique du Comité central du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Van Binh, le 7 novembre à Hanoi.

Stephanie von Friedeburg, directrice exécutive de la Société financière internationale, a déclaré que la société continuerait d'aider le Vietnam à améliorer son système d'infrastructure financière, à développer les marchés des capitaux et les énergies renouvelables, à promouvoir une croissance verte et durable, à développer des produits financiers pour le secteur privé et à fournir des aides techniques au secteur public pour améliorer l’environnement des affaires du pays.

Elle a vivement apprécié les politiques efficaces mises en œuvre par le Vietnam pour stabiliser la macro-économie, maîtriser l’inflation et promouvoir la croissance, ajoutant que la coopération entre la SFI et le Vietnam s’intensifiait de plus en plus.

Reconnaissant les contributions de la SFI au développement socio-économique au Vietnam, Nguyên Van Binh a déclaré que l'institution avait offert un soutien important au secteur privé sous diverses formes et par le biais de projets d'investissement dans les domaines de l'infrastructure, de la finance, des banques, de la technologie de l'information, de l'éducation et de la santé. Outre les services de conseil sur l’accès financier, le climat d’investissement et l’amélioration de la compétitivité.

Il a souhaité que la SFI continue à accompagner et à soutenir le Vietnam dans les temps à venir.

Toujours jeudi, Nguyên Van Binh a rencontré Song In-chang, membre de la direction de la Banque asiatique de Développement (BAD), chargé de la République de Corée, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, du Sri Lanka, de Taiwan (Chine), de l'Ouzbékistan, du Vanuatu et du Vietnam. Il a déclaré que la BAD déploiera des politiques souples visant à soutenir le Vietnam - qui vient de sortir du capital concessionnel du Fonds asiatique de développement (FAD) - sans interrompre la restructuration économique du pays et les efforts durables de réduction de la pauvreté.

La BAD souhaite développer ses activités de financement dans le secteur privé au Vietnam, non seulement dans les secteurs traditionnels tels que l'infrastructure et la finance, mais également dans d'autres domaines tels que l'éducation et l'agriculture, a-t-il ajouté.

Nguyên Van Binh a hautement apprécié les contributions de la BAD au développement socio-économique du Vietnam, notamment en ce qui concerne les prêts, l’assistance technique, les programmes d’aide et les services de conseil en matière de politiques pour le pays.

Il a appuyé la stratégie de développement de la BAD en 2030, dans laquelle la banque s’engageait à continuer d’aider les pays membres à s’attaquer à des problèmes tels que la pauvreté, le développement inégal, l’égalité des sexes, l’adaptation au changement climatique, la réforme technologique et le développement de l’économie privée.

Ces domaines sont fondamentalement conformes aux priorités de développement du Vietnam dans un avenir proche, a-t-il déclaré.

VNA/NDEL

  Partager cet article