Le Vietnam est prêt à assumer la présidence de l’ASEAN 2020

Jeudi, 07 novembre 2019 à 18:08:19
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc à la cérémonie d'ouverture du 35e Sommet de l'ASEAN. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam est prêt à assumer la présidence de l’ASEAN 2020 avec le plus grand sens de responsabilité, a souligné le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, lors d’une interview accordée au journal Nhân Dân sur les résultats de la récente visite du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc en Thaïlande pour participer au 35e Sommet de l’ASEAN et aux réunions connexes.

Le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a présenté les résultats du 35e Sommet de l’ASEAN et des réunions connexes, qui ont marqué la passation par la Thaïlande de la présidence de l'ASEAN 2020 au Vietnam. Selon lui, le Sommet a connu des résultats positifs dans les trois piliers sous le thème « Faire progresser le partenariat pour le développement durable ».

Sur le plan politique, l’ASEAN continue de maintenir la solidarité, l’unité et son rôle central, ainsi que de renforcer la coopération avec ses partenaires. Sur le plan économique, l’édification de la communauté de l’ASEAN a été accélérée, tandis que les négociations du Partenariat économique global régional (RCEP) ont enregistré des progrès, 15 pays, à l’exception de l’Inde, ayant atteint un consensus. Sur le plan socioculturel, l’ASEAN continue à promouvoir la coopération dans l’intérêt de sa population, notamment en ce qui concerne la gestion du vieillissement de la population et la mise en place de centres de vieillissement actif.

En outre, grâce au Sommet, la coopération avec les partenaires a aussi été renforcée. Les États-Unis ont proposé l’initiative du réseau « Blue Dot » sur des projets d’infrastructure de grande qualité. La Chine a proposé de porter le commerce bilatéral avec l'ASEAN à 1 billion de dollars et l'investissement à 150 milliards de dollars d'ici 2020, tandis que le Japon a annoncé l’augmentation de ses investissements dans les infrastructures, la connectivité, la formation à la cybersécurité, la coopération en matière de sécurité maritime et l’adaptation aux catastrophes naturelles et le traitement des déchets.

Le Sommet a adopté 16 documents sur la coopération entre les membres de l'ASEAN et 15 autres avec des partenaires, a déclaré Nguyên Quôc Dung.

S'agissant de la question de la Mer Orientale qui a été débattue lors du Sommet, le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a déclaré que la Mer Orientale était un sujet de préoccupation depuis de nombreuses années lors des conférences de l’ASEAN. Au Sommet, beaucoup de pays se sont opposés à la militarisation et aux activités de transformation des îles, ainsi qu'aux actes contre des activités économiques légales en mer, lesquels ne respectent pas la souveraineté et les droits souverains des pays et sont contraires au droit international.

Lors des réunions du Sommet, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et la délégation vietnamienne ont affirmé la position constante du Vietnam sur cette question, qui consiste à protéger résolument sa souveraineté et son intégrité territoriale dans l’esprit du respect du droit international, et de la garantie de la paix et de la stabilité dans la région et de la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale. Le Vietnam a demandé aux pays participants de soutenir le règlement des différends par des moyens pacifiques, l’application stricte du droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, ainsi que de créer un environnement propice aux processus juridiques, en particulier à l’élaboration d’un code de conduite en Mer Orientale.

D’après Nguyên Quôc Dung, la délégation vietnamienne a activement participé aux réunions du Sommet et a introduit les priorités du Vietnam dans l'agenda pour 2020. Lors du 35e Sommet de l’ASEAN, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a fait des propositions importantes et spécifiques pour promouvoir le processus continu de construction de la communauté de l’ASEAN, renforcer les liens économiques, la connectivité et la solidarité au sein de l'ASEAN et établir des relations mutuellement bénéfiques entre l'ASEAN et ses partenaires, dans le respect des intérêts des pays membres.

Lors de la cérémonie de transfert de la présidence de l'ASEAN, le chef du gouvernement vietnamien a prononcé un discours important, annonçant officiellement les thèmes et les priorités de la présidence de l'ASEAN pour l'année 2020.

Le Premier ministre a déclaré que le Vietnam était prêt à assumer le rôle de président de l'ASEAN en 2020 avec le plus grand sens des responsabilités et était heureux d'accueillir des amis étrangers dans le pays l'année prochaine.

En outre, la délégation vietnamienne a participé à diverses activités multilatérales et bilatérales afin d'obtenir l'appui d'autres pays en faveur du Vietnam en tant que président de l’ASEAN en 2020.

Concernant les préparatifs du Vietnam pour la présidence de l’ASEAN en 2020, Nguyên Quôc Dung a souligné : « Pour l’instant, nous sommes prêts en ce qui concerne le travail d’organisation et les ressources humaines, et nous disposons des projets et des plans d’action globaux pour 2020. Il est temps de commencer la mise en œuvre concrète. »

Dans un avenir proche, le Vietnam se concentre sur la préparation de la conférence restreinte des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN en janvier 2020 à Nha Trang, Khanh Hoa. Il s'agira de la première activité importante à ouvrir l’année de présidence de l’ASEAN en 2020, avec l’objectif de parvenir à un consensus sur les orientations et priorités de l’ASEAN en 2020, a ajouté Nguyên Quôc Dung.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: