La coopération Mékong-Japon contribue à la paix, à la stabilité et à la prospérité dans la région

Mardi, 05 novembre 2019 à 09:32:26
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors du sommet. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Dans le cadre du 35e Sommet de l’ASEAN et des réunions connexes, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a participé le 4 novembre au 11e Sommet Mékong-Japon.

Prenant la parole à cette occasion, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a hautement apprécié le soutien accordé par le Japon aux pays riverains du Mékong. La coopération Mékong-Japon a contribué de manière importante à la paix, à la stabilité et à la prospérité en Asie du Sud-Est.

Évoquant les orientations de développement pour la coopération Mékong-Japon, le chef du gouvernement vietnamien a insisté sur la nécessité de moderniser les infrastructures des pays du Mékong et de développer des ressources humaines hautement qualifiées.

En ce qui concerne le dossier de la Mer Orientale, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné la position constante du Vietnam et de l’ASEAN selon laquelle les parties concernées devraient respecter le droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, faire preuve de retenue et promouvoir le dialogue et la coopération en vue d’une zone maritime pacifique, stable et prospère.

Lors du Sommet, les dirigeants des pays du Mékong et du Japon se sont engagés à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie de Tokyo 2018 et de l’Initiative Mékong-Japon sur les objectifs de développement durable pour 2030.

Ils ont affirmé l’importance du développement économique et de la protection de l’environnement, du renforcement de la résilience aux changements climatiques, de l’utilisation et de la gestion durable des ressources en eau du Mékong. Ils ont plaidé pour l’application des progrès de la révolution industrielle 4.0 dans le développement socio-économique des pays du Mékong.

Les dirigeants participant au Sommet Mékong-Japon ont également plaidé pour l’urgence d’intensifier la connectivité numérique des économies du Mékong et du Japon.

À l’issue du Sommet, les dirigeants ont adopté une déclaration commune et une initiative sur les objectifs de développement durable pour 2030.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: