35e Sommet de l’ASEAN :

Le PM vietnamien rencontre son homologue chinois

Lundi, 04 novembre 2019 à 09:36:48
 Font Size:     |        Print
 

Rencontre entre le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc et son homologue chinois Li Keqiang, le 3 novembre à Bangkok. Photo: VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam attache toujours de l’importance au renforcement de ses relations avec la Chine.

C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc, lors d’une rencontre le 3 novembre avec son homologue chinois Li Keqiang, en marge du 35e Sommet de l’ASEAN en cours à Bangkok, en Thaïlande.

Les deux PM ont affirmé leur détermination à développer de manière stable et durable le partenariat de coopération stratégique intégral Vietnam-Chine. Ils ont jugé nécessaire de multiplier les échanges de délégations à tous les échelons et de se coordonner étroitement dans l’organisation des célébrations du 70e anniversaire de l’établissement des liens diplomatiques bilatéraux l’année prochaine.

Comme l’année 2020 est une année très spéciale pour le Vietnam, qui assume simultanément le rôle de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies et la présidence de l'ASEAN, le PM Li Keqiang a plaidé pour une coopération accrue entre son pays et le Vietnam tant sur le plan bilatéral que multilatéral.

Le PM chinois a souligné la volonté de son pays de valoriser l’efficacité des mécanismes de coopération existants avec le Vietnam, à fortiori dans l’économie, le commerce et l’investissement.

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc, de son côté, a félicité la Chine pour ses réalisations remarquables ces 70 dernières années, notamment en termes de réforme socio-économique. Le Vietnam, a-t-il poursuivi, soutient toujours le développement de la Chine.

Le chef du gouvernement vietnamien s’est également réjoui des nouvelles avancées des relations Vietnam-Chine, en particulier dans l’économie et le commerce. Il a proposé à la partie chinoise de favoriser l’accès des produits vietnamiens afin d’améliorer la balance commerciale entre les deux pays.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a aussi souhaité accélérer les projets de coopération vietnamo-chinoise en vigueur.

S’agissant des questions en Mer Orientale, le PM vietnamien a demandé aux deux pays de bien contrôler leurs désaccords, d’œuvrer ensemble pour assurer un environnement paisible et stable dans la région et de continuer à appliquer strictement les conceptions communes déjà conclues par les hauts dirigeants, y compris l'Accord sur les principes directeurs fondamentaux guidant le règlement de la question maritime entre le Vietnam et la Chine. Il a souligné l’importance de résoudre les différends par des mesures pacifiques et conformément au droit international, à fortiori la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, et de traiter de manière satisfaisante les questions liées aux bateaux de pêche et pêcheurs.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a appelé la Chine à respecter les activités économiques en mer du Vietnam selon le droit international. Le Vietnam est déterminé à défendre fermement sa souveraineté maritime et insulaire et son intégrité territoriale sur la base du droit international, a noté le PM Nguyên Xuân Phuc.

La Chine, quant à elle, souhaite que les divergences entre les deux pays se règlent de manière satisfaisante sans affecter les relations bilatérales, a affirmé le PM Li Keqiang.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: