Resserrer davantage les relations d’amitié Vietnam-Cambodge

Jeudi, 20 juin 2019 à 16:40:46
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-Premier ministre et ministre cambodgien de la Défense Samdech Tea Banh à la rencontre avec les habitants des communes de Lôc Thanh et de Lôc Tân. Photo : SGGP.

Nhân Dân en ligne - Le vice-Premier ministre et ministre cambodgien de la Défense Samdech Tea Banh et des officiers de l’Armée royale du Cambodge ont effectué le 20 juin une visite dans le district de Lôc Ninh, province de Binh Phuoc, où le Premier cambodgien Hun Sen s’est installé pour trouver la voie révolutionnaire et sauver le Cambodge du régime génocidaire de Pol Pot, il y a 42 ans.

Dans le cadre de sa visite, la délégation cambodgienne a visité des sites historiques du district de Lôc Ninh, où le Premier ministre Hun Sen et ses camarades étaient passés il y a 42 ans.

Le général Tea Banh a également rencontré les forces armées et les habitants des communes de Lôc Thanh et de Lôc Tân, à la Maison culturelle de Lôc Thanh, considérée par le Cambodge comme un musée sur la voie vers le renversement du régime génocidaire de Pol Pot.

Le vice-Premier ministre cambodgien a exprimé ses profonds remerciements aux soldats volontaires vietnamiens qui ont sacrifié leur vie pour sauver le peuple cambodgien. Il a affirmé que sans l’aide du Vietnam, il n’y aurait pas de Cambodge d’aujourd’hui.

La visite du vice-Premier ministre Tea Banh et de la délégation cambodgienne a permis de sensibiliser les jeunes générations aux sacrifices de leurs prédécesseurs lors du parcours vers le renversement du régime génocidaire de Pol Pot. Il s’agit également d’une activité destinée à resserrer davantage l’amitié et la solidarité entre le Vietnam et le Cambodge.

Le 21 juin 1977, le Premier ministre Hun Sen et ses quatre camarades sont arrivés au Vietnam pour demander le soutien à la mise en place de forces armées révolutionnaires afin de sauver le peuple cambodgien du génocide.

NDEL