La Chine doit respecter la souveraineté vietnamienne sur les archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa

Vendredi, 24 mai 2019 à 15:17:08
 Font Size:     |        Print
 

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Vietnam, Lê Thi Thu Hang. Photo : BTNMT.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam demande à la Chine de respecter la souveraineté vietnamienne sur les deux archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa et de ne pas répéter l’acte qui engendre de la tension et menace la paix dans la région.

Du 22 au 26 avril, la Chine a organisé la 7e course de voile Sinan Regatta aux alentours de l’île de Duy Mông, qui appartient à l’archipel vietnamien de Hoàng Sa. Répondant à la question des journalistes sur la la réaction du Vietnam face à cet événement, la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères (AE), Lê Thi Thu Hang, a déclaré :

« L'organisation par la Chine du 7e « Sinan Cup Regatta » à Hoàng Sa a gravement porté atteinte à la souveraineté du Vietnam vis-à-vis de cet archipel. Cet acte va à l’encontre de l’Accord sur les principes fondamentaux du règlement des litiges en mer entre le Vietnam et la Chine et de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, en compliquant la situation et nuisant à la paix, à la stabilité et à la coopération en Mer Orientale. »

Selon elle, le Vietnam dispose suffisamment de bases juridiques et de preuves historiques justifiant sa souveraineté sur les archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa, conformément au droit international.

« Le Vietnam demande à la Chine de respecter la souveraineté vietnamienne sur les deux archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa et de ne pas répéter cet acte ni mener d’autres qui engendrent de la tension et complexifient la situation dans la région », a-t-elle souligné.

* À propos des récentes évolutions dans la péninsule coréenne, Lê Thi Thu Hang a indiqué que le Vietnam appelait toutes les parties à respecter pleinement et sérieusement les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et à promouvoir le dialogue afin d’établir une péninsule coréenne dénucléarisée, au profit de la paix, de la sécurité, de la stabilité, de la coopération et du développement dans la région et dans le monde.

* En ce qui concerne le conflit commercial entre la Chine et les États-Unis ces derniers temps, la porte-parole du ministère vietnamien des AE a souligné l’attention accordée par le Vietnam à cette question.

« Nous espérons que les deux pays régleraient rapidement les différends par voie de dialogues, dans un esprit de respect, de coopération et de compréhension mutuelle, conformément au droit et aux engagements internationaux, contribuant ainsi à la paix, à la stabilité, à la coopération et au développement dans la région et dans le monde », a-t-elle affirmé.

NDEL