La presse tchèque salue le Vietnam comme un modèle de développement réussi

Jeudi, 11 avril 2019 à 14:25:57
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Dans un article publié le 8 avril, le journal tchèque Halonoviny a salué les réalisations obtenues par le Vietnam ces derniers temps et l’a qualifié de « modèle de développement réussi ».

Paru sous le titre « Vietnam : un modèle de développement réussi », l’article a mis en exergue les progrès enregistrés par le Vietnam plus de 40 ans après la fin de la guerre pour l’indépendance nationale. Grâce à ces progrès, le Vietnam est perçu non seulement aux États-Unis et en Europe, mais aussi dans le monde entier, comme un modèle de développement couronné de succès, indique Halonoviny.

Selon l’article, après la réunification nationale en 1975, le Vietnam a dû faire face à de nombreuses difficultés dans les années 1970 et 1980 en raison des dégâts de l’après-guerre. Cette situation a été améliorée depuis que le Vietnam a mis en œuvre en 1986 sa politique de Renouveau (Dôi moi) qui était caractérisée par un changement de pensée économique. Cela a aidé le pays à obtenir des résultats remarquables dans son œuvre de développement national.

Le Vietnam est l’un des rares pays ayant réussi la réforme économique. L’article note que depuis 1990, le PIB du Vietnam a presque triplé et que le taux de croissance est en augmentation constante. Malgré la récession économique mondiale en 2018, le Vietnam a enregistré une croissance de 7,08% en 2018.

Fort des avantages en termes de flexibilité économique, de main-d’œuvre peu coûteuse et de politiques favorables à la concurrence et aux investissements, le Vietnam est devenu une destination attrayante pour les investisseurs étrangers.

L’autre succès concerne l’amélioration de la vie des habitants et la garantie de la sécurité sociale. D’après le journal tchèque, le Vietnam est l’un des principaux pays au monde à avoir remporté des succès dans la réduction de la pauvreté et atteint des objectifs du Millénaire pour le développement de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Le taux de la pauvreté au Vietnam est actuellement de 6% contre 58% avant le lancement de la politique de Dôi Moi.

L’article apprécie également la position de plus en plus renforcée du Vietnam sur la scène mondiale, ainsi que son intégration internationale accrue. Avec la politique de multilatéralisation et de diversification des relations internationales, le Vietnam, depuis son adhésion à l’ONU en 1977, a établi des relations diplomatiques avec plus de 180 pays et des relations commerciales avec plus de 160 pays et territoires. Le Vietnam a signé et mis en œuvre 12 accords de libre-échange et négocie actuellement quatre accords bilatéraux et multilatéraux, dont notamment l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste approuvé par l'Assemblée nationale du Vietnam à la fin de 2018, et l’Accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA).

Ces dernières années, le Vietnam a organisé avec succès un certain nombre d’événements régionaux et mondiaux importants tels que la 132e assemblée de l’Union interparlementaire, le Sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique en 2017, et la 26e conférence annuelle du Forum parlementaire Asie-Pacifique. Récemment, le pays a été choisi pour accueillir le deuxième sommet américano-nord-coréen. Ce qui a permis d’améliorer la position du pays dans la région et dans le monde, affirme l’article.

Ces réalisations au cours des 30 dernières années ont montré que le choix et la décision du Vietnam de suivre la politique de Dôi moi sont justes et bénéfiques pour le pays. Cette voie constitue une base solide pour de nouveaux succès dans l’avenir, conclut l’article.

NDEL