Vietnam - Canada : Renforcer la coopération dans la défense

Vendredi, 25 janvier 2019 à 15:15:40
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien de la Défense, Nguyên Chi Vinh (à droite), et le directeur du Département de la politique de sécurité internationale du Ministère canadien de la Défense, Derek Joyce. Photo: QDND.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam prend en haute estime ses relations avec le Canada, en particulier dans la défense.

C’est ce qu’a déclaré le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh, vice-ministre vietnamien de la Défense, en recevant le 24 janvier à Hanoi le général de brigade Derek Joyce, directeur du Département de la politique de sécurité internationale du Ministère canadien de la Défense, en visite de travail au Vietnam.

Comme le potentiel de coopération vietnamo-canadienne dans la défense reste énorme, le vice-ministre Nguyên Chi Vinh a affirmé la volonté de son pays d’établir avec le Canada un mécanisme de dialogue politique en la matière au niveau des vice-ministres.

Il a jugé nécessaire de dynamiser la coopération bilatérale dans la défense, notamment dans la formation des officiers, le règlement des conséquences de la guerre, les opérations de maintien de la paix de l’ONU et l’industrie de défense. Cela, selon lui, contribuera à garantir la sécurité de chaque pays et de la région Asie-Pacifique en général.

Le vice-ministre Nguyên Chi Vinh a aussi souligné que le Vietnam soutenait la participation de la partie canadienne à la Conférence annuelle des ministres de la Défense de l'ASEAN élargie (ADMM+).

Pour sa part, le général de brigade Derek Joyce a informé son hôte des résultats de sa récente séance de travail avec le Département des relations extérieures du Ministère vietnamien de la Défense.

Se réjouissant des nouvelles avancées de la coopération bilatérale dans la défense, Derek Joyce a promis de faire de son mieux pour porter ces relations à une nouvelle hauteur.

Il a aussi profité de cette occasion pour remercier la partie vietnamienne d’avoir aidé son pays à se joindre au mécanisme de l’ADMM+.

NDEL