Vietnam - Chine : Négociations gouvernementales sur les questions frontalières et territoriales

Mardi, 15 janvier 2019 à 11:53:26
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Les questions frontalières et territoriales étaient au cœur des négociations gouvernementales vietnamo-chinoises qui ont été organisées le 14 janvier dans la province vietnamienne de Lào Cai, sous la coprésidence du vice-ministre des Affaires étrangères, Lê Hoài Trung et son homologue chinois, Kong Xuanyou.

Il s’agit de l’occasion pour les deux parties de faire le point sur les relations bilatérales et les questions en suspens, ainsi que de discuter des orientations de coopération en 2019 en vue du renforcement du partenariat intégral Vietnam - Chine.

Les deux parties se sont réjouies des résultats positifs obtenus dans la gestion des frontières terrestres entre le Vietnam et la Chine conformément aux trois documents juridiques sur les frontières, le maintien de la stabilité des frontières et de la sécurité sociale et la promotion de la coopération au service du développement socio-économique dans les zones frontalières.

Elles sont convenues de travailler en étroite collaboration dans l’ouverture et la modernisation des portes frontalières, l’application des mesures de facilitation douanière et la mise en œuvre de l’accord de coopération sur la protection et l’exploitation des ressources touristiques dans les environs de la cascade de Ban Giôc.

S’agissant de la question maritime, les deux parties sont tombées d’accord de respecter l’important consensus atteint par les haut dirigeants des deux pays et l’Accord sur les principes directeurs fondamentaux de la résolution des problèmes maritimes entre le Vietnam et la Chine. Elles se sont engagées à promouvoir le règlement des problèmes maritimes sur la base du droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, à gérer et à contrôler les différends concernant les questions maritimes et à s'abstenir de prendre des mesures qui compliqueraient la situation afin de maintenir la paix et la stabilité en mer.

La partie vietnamienne s’est déclarée préoccupée par plusieurs évolutions complexes survenues récemment en Mer Orientale, qui ne favorisent pas la paix, la stabilité et la coopération dans la région.

Lors de la réunion, les participants ont évalué les résultats de la mise en œuvre de certains projets de coopération entre les deux pays, à savoir, « Étude comparative des sédiments de l’époque de l'Holocène dans les deltas du fleuve Rouge et du fleuve Chang Jiang », « Coopération dans le lâcher d’alevins et protection des ressources aquatiques dans le golfe du Bac Bô (Tonkin) ». Ils ont jugé nécessaire d’intensifier les échanges en vue de signer rapidement un accord sur la coopération dans la recherche et le sauvetage en mer, ainsi que de mettre en place une ligne directe pour pouvoir communiquer en cas d’incidents de pêche hauturière.

Le Vietnam et la Chine se sont entendus pour coordonner leurs efforts avec les pays de l’ASEAN afin de réaliser pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de parvenir dans les meilleurs délais à un code de conduite en Mer Orientale, contribuant au maintien de la paix et de la stabilité en mer.

Dans le cadre de cet événement, les deux vice-ministres des Affaires étrangères se sont réunis pour faire le bilan des relations bilatérales en 2018 et discuter de la coopération bilatérale en 2019.

Ils ont été unanimes à réaliser efficacement les accords de haut niveau, à maintenir régulièrement les visites et le contact entre les dirigeants des deux Partis et des deux États, à mettre à profit les mécanismes d’échanges et de coopération pour faciliter l’entrée des produits agricoles vietnamiens sur le marché chinois, et à renforcer de manière pragmatique la coopération bilatérale dans divers domaines en 2019.

Les deux parties se sont déclarées favorables à la consolidation de la coopération mutuellement avantageuse entre leurs localités et aux échanges populaires dans le but de resserrer les liens amicaux et la confiance réciproque entre les deux peuples.

À cette occasion, le secrétaire du Comité du Parti de la province de Lào Cai, Nguyên Van Vinh, a rencontré les délégations vietnamienne et chinoise au sujet du renforcement de la coopération entre Lào Cai et le Yunnan en particulier, et les localités frontalières des deux pays en général.

NDEL