Le Vietnam participe au dialogue Raisina à New Delhi

Lundi, 14 janvier 2019 à 15:37:15
 Font Size:     |        Print
 

La Première ministre norvégienne Erna Solberg prend la parole lors de la cérémonie d’ouverture. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Le 4e dialogue Raisina, une conférence annuelle sur la géo-économie et la géopolitique, s’est ouvert le 8 janvier à New Delhi, en Inde.

Organisé par la Fondation d’études des observateurs en coordination avec le ministère indien des Affaires étrangères, cet événement visait à discuter des problèmes majeurs auxquels la communauté internationale doit faire face actuellement.

Y ont participé de nombreuses personnalités, notamment le Premier ministre indien Narendra Modi, son homologue norvégienne Erna Solberg, et des officiels, experts, et hommes d’affaires venant de 92 pays.

Le général de division Trân Viet Khoa, membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) et directeur de l’Académie de la défense du Vietnam, en tête de la délégation vietnamienne, y a également participé.

Des dizaines de séances de discussions ont eu lieu du 8 au 10 janvier avec des centaines d’interventions s’articulant autour des sujets concernant l’établissement d’un nouvel ordre mondial.

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture, la Première ministre norvégienne Erna Solberg a souligné l’importance d’un ordre mondial basé sur les règles et la nécessité d’une coopération mondiale pour régler les problèmes internationaux. Selon elle, le monde ne pourrait pas être dirigé par le protectionnisme et la rivalité économique. Elle a aussi exhorté tous les pays à faire tous les efforts possibles pour atteindre les objectifs de développement durable et a appelé à une coopération mondiale pour gérer de manière efficace les océans.

Samir Saran, président de la Fondation d’études des observateurs a fait savoir qu’il y aurait plus de 85 séries d'interactions, discussions, et conversations avec la participation de dirigeants et d’experts mondiaux afin d’élaborer un nouvel ordre mondial qui était en train d’apparaitre.

Les sujets du 4e dialogue Raisina s’articulaient autour de la situation en Eurasie. Selon Samir Saran, il s’agissait de la région la plus dynamique et imprévisible du monde.

NDEL