Resserrer les relations entre le PCV et le Parti socialiste hongrois

Lundi, 10 septembre 2018 à 10:19:35
 Font Size:     |        Print
 

Le Secrétaire général du Comité central du PCV, Nguyên Phu Trong (à droite) et le Président du Parti socialiste hongrois, Bertalan Tóth. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Le Président du Parti socialiste hongrois, Bertalan Tóth, lors de sa rencontre le 9 septembre, à Budapest, avec le Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, a émis le souhait de voir se resserrer davantage les relations qui unissent les deux partis.

Ces derniers temps, les liens Hongrie-Vietnam ne cessent de se développer, a noté Bertalan Tóth qui a décrit la visite en Hongrie du Secrétaire général Nguyên Phu Trong comme un événement important de l’histoire des relations bilatérales.

Il a souligné la politique constante du Parti socialiste hongrois de soutenir la consolidation de l’amitié et de la coopération entre la Hongrie et le Vietnam, affirmant que la Hongrie était toujours un « amie fidèle » du Vietnam.

Selon lui, la Hongrie est une porte d’entrée pour le Vietnam vers l’Union européenne tandis que le Vietnam sert de passerelle entre la Hongrie et l’Asie du Sud-Est et l’Asie. Le Président du Parti socialiste hongrois espère que la présente visite dans son pays du Secrétaire général Nguyên Phu Trong donnera de nouvelles possibilités de coopération.

Des milliers d’experts et d’ingénieurs vietnamiens qui font des études en Hongrie jouent un rôle important pour le développement des relations entre les deux pays, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le chef du PCV a remercié la Hongrie pour le soutien constant accordé au Vietnam dans sa lutte d’hier pour l’indépendance comme dans son œuvre d’aujourd’hui d’édification nationale. Chaque année, la Hongrie attribue 200 bourses d’études aux étudiants vietnamiens. De nombreux Vietnamiens ont suivi des formations en Hongrie et plusieurs d’entre eux occupent des postes à responsabilité dans l’appareil d’État et jouent un rôle important dans la vie socio-économique nationale.

Insistant sur l’amitié traditionnelle solide entre les deux pays et les liens étroits entre le PCV et le Parti socialiste hongrois, Nguyên Phu Trong a indiqué que la communauté vietnamienne en Hongrie qui compte actuellement plus de 5 000 personnes constituait un relais entre les deux peuples.

Le dirigeant vietnamien a enfin souhaité que le Parti socialiste hongrois continue à soutenir le Vietnam, à appuyer l’intégration des Vietnamiens résidant en Hongrie et à contribuer au développement de la coopération intégrale entre les deux pays.

NDEL