Vietnam-Australie : vers un bon partenariat à long terme

Jeudi, 22 août 2019 à 15:34:53
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - La décision du Premier ministre (PM) australien Scott Morrison d’effectuer une visite au Vietnam après son réélection à ce poste en mai dernier démontre la volonté de l’Australie de promouvoir son partenariat stratégique avec le Vietnam.

C’est ce qu’a estimé l’ambassadeur vietnamien en Australie Ngô Huong Nam, lors d’une interview accordée à la presse à la veille de la visite officielle du 22 au 24 août au Vietnam du PM australien.

Selon l’ambassadeur Ngô Huong Nam, cette visite entend contribuer à créer une nouvelle impulsion à la coopération vietnamo-australienne dans des domaines aussi divers que les sciences, les technologies, les échanges populaires, la sécurité énergétique, la résilience aux changements climatiques, la garantie de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de la navigation maritime et aérienne, le libre commerce, la cybersécurité, la gestion des ressources en eau et la lutte contre la criminalité transnationale.

La visite témoigne de la détermination des deux pays à porter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur sur la base de la haute confiance politique et des intérêts communs.

Le Vietnam et l’Australie disposent de nombreuses opportunités pour dynamiser leur partenariat dans l’économie, la sécurité, l’innovation et la créativité. Comme l’économie est le secteur pilier de la coopération bilatérale, les deux pays ambitionnent de devenir l’un pour l’autre des partenaires de premier plan dans ce domaine, a indiqué le diplomate vietnamien.

En 2018, les échanges commerciaux Vietnam-Australie ont atteint près de 7 milliards de dollars. Rien qu’au cours des six premiers mois de cette année, ce chiffre s’est établi à plus de 3,2 milliards de dollars, soit une croissance de 8% en glissement annuel.

À la fin du mois de juin 2019, les investisseurs australiens ont injecté plus de 1,9 milliard de dollars dans 458 projets au Vietnam, se classant au 20e rang parmi 131 pays et territoires investissant dans le pays. Le Vietnam, quant à lui, compte environ 53 projets d'une valeur totale de 247 millions de dollars en Australie.

L’ambassadeur Ngô Huong Nam a également souligné l’importance pour les deux pays de mettre en œuvre efficacement de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) afin de stimuler leurs échanges en matière de commerce et d’investissement.

Coopération dans la garantie de la sécurité maritime

Dans le cadre de sa visite au Vietnam, outre les orientations de la coopération bilatérale, le PM Scott Morrison discutera avec des dirigeants vietnamiens des questions régionales et internationales d’intérêt commun, y compris la sécurité énergétique, la gestion des ressources en eau, la résilience aux changements climatiques et la garantie de la sécurité maritime.

La promotion de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale, ainsi que la primauté du droit international et le respect de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 figurent toujours parmi les intérêts communs du Vietnam et de l’Australie, mais aussi de toute la région Indopacifique, a noté l’ambassadeur Ngô Huong Nam.

De nouvelles avancées de la coopération bilatérale

Les relations Vietnam-Australie ont connu de nouvelles avancées depuis l’établissement du partenariat stratégique bilatéral en mars 2018 lors de la visite en Australie du PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc, a déclaré l’ambassadeur Ngô Huong Nam. Selon lui, ces bons résultats s’expliquent par les efforts des deux pays dans la concrétisation de cinq piliers de coopération mentionnés dans la Déclaration commune sur l’établissement du partenariat stratégique Vietnam-Australie.

Pendant seulement un an, les visites de haut rang et les échanges de délégations à tous les échelons n’ont cessé d’augmenter. On peut citer, entre autres, les visites en Australie de la vice-présidente vietnamienne Dang Thi Ngoc Thinh en avril 2018 et du ministre vietnamien de la Défense Ngô Xuân Lich en novembre 2018, ainsi que les visites au Vietnam de l’ancien gouverneur général australien Peter Cosgrove en mai 2018, de l’ancienne ministre australienne des Affaires étrangères Julie Bishop en mai 2018, du Président de la Chambre des représentants australienne Tony Smith en juillet 2018, du Président du Sénat australien Scott Ryan en janvier 2019 et de la ministre australienne des Affaires étrangères Marise Payne en juillet 2019.

Les deux pays ont maintenu régulièrement les mécanismes de dialogue au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de l’Économie.

En avril dernier, Hô Chi Minh-Ville et la Nouvelle-Galles du Sud ont signé un protocole d'accord sur l’établissement des relations de coopération et de jumelage. En vertu de ce document, les deux parties s’engagent à axer leur coopération sur les domaines d'intérêt commun, dont notamment l'éducation et la formation, les ressources et l'énergie, l'agriculture et l'alimentation, les start-up, l’assistance aux petites et moyennes entreprises, les investissements dans les infrastructures, les sciences et les technologies, le tourisme. Cela contribuera significativement à la promotion de la coopération décentralisée entre les deux pays.

Plus particulièrement, une délégation de différentes localités vietnamiennes vient d’organiser des programmes de promotion de commerce et d’investissement dans plusieurs États et grandes villes australiens. De nombreuses entreprises vietnamiennes comme VinGroup, TH Group et VietJet ont lancé leurs projets d’investissement en Australie.

L’Australie est l’un des plus grands bailleurs de fonds du Vietnam en termes d’aide publique au développement. Les aides australiennes ont appuyé le Vietnam dans l’accélération de sa restructuration économique et la formation d'une main-d’œuvre hautement qualifiée.

Mis en service depuis mai 2018 dans la province de Dông Thap (dans le delta du Mékong), le pont à haubans Cao Lanh financé par le gouvernement australien est devenu un symbole de l’amitié et de la coopération efficace entre le Vietnam et l’Australie.

Le Vietnam et l’Australie ont coopéré étroitement dans la défense et la sécurité nationale par le biais des échanges de délégations, des visites de navires de guerre, des partages d'expériences et des accords de coopération en matière de lutte contre la criminalité, de gestion des entrées et des sorties, de lutte contre la migration illégale et d'enseignement de l'anglais. Les deux parties ont aussi signé un mémorandum d'accord sur la coopération en matière de formation des forces de maintien de la paix et de déminage en 2016. L'Australie a aidé le Vietnam à déployer sa tâche dans le cadre des opérations de maintien de la paix des Nations Unies au Soudan du Sud en 2018.

L’Australie est le seul pays à avoir ouvert au Vietnam un centre de lutte contre la criminalité transnationale, grâce auquel les deux pays ont échangé des informations et des expériences dans la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et le trafic d’êtres humains.

Sur le plan multilatéral, les deux pays ont bénéficié d'une solide collaboration dans les forums régionaux et internationaux tels que l'ASEAN, le Sommet de l'Asie de l'Est (EAS), la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), les Nations Unies (ONU), le Sommet Asie-Europe (ASEM), etc.

Le Vietnam et l'Australie ont ratifié l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), et s’efforcent d’accélérer en ce moment les négociations de l’Accord de partenariat économique global régional (RCEP).

L’Australie est l’un des pays à avoir soutenu activement l’élection du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021. L’Australie s’engage à se tenir aux côtés du Vietnam durant son mandat en tant que président de l’ASEAN en 2020.

Malgré certaines divergences en termes d’exportation des produits agricoles et aquatiques, de démocratie et de droits de l’homme, le Vietnam et l’Australie attachent toujours de l’importance à la promotion de leur partenariat sur la base de l’égalité et du respect mutuel, au service de la paix, de la stabilité et de la prospérité de chaque pays et de la région.

NDEL