La 13e réunion ministérielle du G3 se tient en visioconférence

Jeudi, 24 septembre 2020 à 09:22:56
 Font Size:     |        Print
 

L'assistant du ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Quang Hiêu. Photo : BQT.

Nhân Dân en ligne – La 13e rencontre ministérielle du Groupe de gouvernance globale (G3) s’est tenue en ligne le 23 septembre, en marge de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

L’évènement a vu la participation du ministre des Affaires étrangères de Singapour, des présidents actuel, passé et suivant du G20 (saoudien, japonais, italien), du président de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies et des représentants des pays membres du 3G.

Lors de la réunion, les participants ont hautement apprécié la centralité des Nations Unies et le rôle du G20, dans la coordination des politiques mondiales pour répondre à la pandémie de COVID-19 et rétablir l’économie.

Dans le contexte de la tendance croissante du protectionnisme, les pays du 3G ont affirmé qu’ils devaient continuer à promouvoir leur système commercial multilatéral, qui est universel, transparent, ouvert, non discriminatoire et fondé sur les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Ils ont également appelé au maintien de la stabilité des chaînes d’approvisionnement mondiales et régionales, en particulier en ce qui concerne les produits de première nécessité tels que les fournitures médicales et les produits agricoles.

S’exprimant lors de la réunion, l’assistant du ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Quang Hiêu, a affirmé que la solidarité et la coopération mondiale et régionale sont essentielles pour faire face à l’épidémie de COVID-19 et promouvoir la reprise économique.

Le représentant du Vietnam a partagé de nombreuses mesures visant à stimuler la coopération internationale dans la recherche, le développement et la production du vaccin contre le coronavirus, ainsi que pour maintenir les chaînes d’approvisionnement mondiales et promouvoir le commerce et les investissements internationaux.

Pham Quang Hiêu a également appelé à la coopération entre les membres du 3G, les pays membres du G20 et les organisations internationales, en particulier les Nations Unies, dans la réalisation des objectifs de développement durable, la promotion de la relance verte et la transformation numérique pour renforcer la capacité à se préparer à de futurs défis de sécurité non traditionnels.

Le 3G a été fondé en 2010 à l’initiative de Singapour afin de créer une plateforme permettant aux petites économies en développement d’échanger sur la gouvernance mondiale et les questions économiques au sein du G20.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: