Le Vietnam avance des propositions pour aider l'ASEM à renforcer la coopération multilatérale

Mardi, 17 décembre 2019 à 22:36:57
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre et ministre des AE du Vietnam, Pham Binh Minh (4e à partir de la gauche, 1er rang) et des délégués lors de la 14e réunion des ministres des AE de l'ASEM tenue le 16 décembre à Madrid (Espagne). Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (AE), Pham Binh Minh, a avancé certaines propositions pour aider le Dialogue Asie-Europe (ASEM) à renforcer son rôle dans la promotion de la coopération multilatérale, lors de la 14e réunion des ministres des AE de l'ASEM tenue le 16 décembre à Madrid (en Espagne).

La réunion a réuni les ministres des AE et les chefs de délégation des 53 membres de l'ASEM, dont 21 pays asiatiques et 30 pays européens, l'Union européenne (UE) et le Secrétariat de l'ASEAN.

Prenant la parole lors de l'ouverture de la réunion, le haut représentant de l'UE pour les AE et la politique de sécurité, Josep Borrell, a souligné le rôle de l'ASEM en tant que mécanisme de coopération de première importance entre les deux continents qui a pris les devants dans la promotion du multilatéralisme et de l'ordre international fondé sur des règles et a contribué à la paix, coopération et développement.

Sur le thème « Asie et Europe : ensemble pour un multilatéralisme efficace », l'événement élaborera, selon lui, des mesures concrètes pour continuer à intensifier le partenariat Asie-Europe sur les trois piliers que sont le dialogue politique, la coopération économique et la coopération dans d'autres domaines.

Pour sa part, le roi d'Espagne Felipe VI a déclaré que l'ASEM devrait se réformer, améliorer sa vitalité et l'efficacité de la coopération et maintenir ses valeurs fondamentales et ses principes de base, affirmant ainsi son rôle indispensable dans un contexte en évolution rapide.

Lors de la session plénière qui a suivi la cérémonie d'ouverture, les ministres participants ont partagé l'avis que l'ASEM devait jouer son rôle dans la promotion du multilatéralisme, la consolidation du système commercial multilatéral et la réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

La réunion a également convenu de nombreuses mesures pour renforcer la coopération de l'ASEM en vue de répondre aux défis mondiaux croissants, en particulier les changements climatiques, les catastrophes naturelles, la gestion durable des ressources naturelles, la sécurité alimentaire, l'énergie, les ressources en eau et les déchets plastiques marins.

Dans son discours, le Vice-Premier ministre et ministre des AE du Vietnam, Pham Binh Minh, a souligné que les mécanismes de coopération multilatérale, avec les Nations Unies au centre, avaient établi leur rôle indispensable au cours des 75 dernières années.

Cependant, il a également souligné que le multilatéralisme était confronté à des défis sans précédent, en particulier une concurrence féroce entre les pays, l'augmentation des différends commerciaux, la mondialisation, l'impact considérable des risques liés aux technologies numériques, les changements climatiques, les inégalités croissantes, la stagnation de la croissance économique et commerciale et les habitudes non durables sur l'environnement.

Pour que l'ASEM conserve son rôle moteur dans la promotion de la coopération multilatérale, de l'ordre international fondé sur des règles, ainsi que son rôle stratégique dans les décennies à venir, Pham Binh Minh a proposé à ses membres d'affirmer le rôle fondamental du droit international et de la Charte des Nations Unies dans les relations internationales et la coopération multilatérale.

Il les a également invités à concevoir un nouvel agenda correspondant au contexte actuel, ainsi qu'une approche globale de la coopération multilatérale à tous les niveaux, du niveau régional, interrégional au niveau mondial, qui doit être centré sur le peuple et prêter attention à la paix, traditionnelle et les questions non traditionnelles.

En outre, il est également nécessaire d'accélérer la réforme des institutions multilatérales, en particulier l'ONU et l'OMC, afin de s'adapter aux changements de l'époque et de traiter efficacement les problèmes urgents pour les peuples, a ajouté le responsable vietnamien.

Le Vice-Premier ministre Pham Binh Minh a également souligné la position particulière de la coopération multilatérale dans la politique étrangère du Vietnam, soulignant l'engagement ferme du pays à réaliser les objectifs de développement durable et l'accord de Paris sur les changements climatiques.

Il a proposé qu'un dialogue de haut niveau avec l'ASEM sur l'autonomisation économique des femmes à l'ère numérique se tienne au Vietnam en 2020. De nombreux membres de l'ASEM, dont l'Australie, la Chine, le Danemark, la Finlande, l'Indonésie, l'Italie, le Japon et la Norvège, ont soutenu cette initiative.

Dans son discours, Pham Binh Minh a également indiqué qu'en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021 et président de l'ASEAN en 2020, le Vietnam continuerait de s'associer avec d'autres membres de l'ASEM pour renforcer la vitalité du système multilatéral et renforcer le partenariat ASEM dans les enjeux mondiaux au nom de la paix et du développement durable dans les deux régions et dans le monde.

NDEL