De nouveaux horizons s’ouvrent à la coopération vietnamo-birmane

Mardi, 17 décembre 2019 à 22:25:19
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à gauche) et la conseillère d'État birmane Aung San Suu Kyi, le 17 décembre à Nay Pyi Taw. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et le Myanmar disposent d’un fort potentiel pour renforcer leur coopération dans l'agriculture, l’aquaculture, la sylviculture, les télécommunications, l’exploitation minière, l'énergie et la construction.

C’est ce qu’on a appris lors d’un entretien tenu le 17 décembre à Nay Pyi Taw entre le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc et la conseillère d’État birmane Aung San Suu Kyi.

Les deux dirigeants se sont déclarés réjouis des nouvelles avancées du partenariat intégral Vietnam-Myanmar ces derniers temps. Les deux pays ont maintenu régulièrement les visites de haut rang et les échanges de délégations à tous les échelons. Ils se sont efforcés de valoriser l’efficacité des mécanismes de coopération existants tels que le comité mixte de coopération bilatérale et le sous-comité mixte du commerce.

Nguyên Xuân Phuc et Aung San Suu Kyi a souligné la signification importante de la signature du Programme d’action sur la matérialisation du partenariat de coopération intégral Vietnam-Myanmar pour la période 2019-2024.

Les deux dirigeants sont convenus de dynamiser la coopération vietnamo-birmane dans la défense et la sécurité, en particulier dans la marine, la médecine militaire, l'industrie de la défense, les services logistiques, les opérations de secours et de sauvetage, la gestion des frontières, le renseignement de la défense et la lutte contre la criminalité transnationale, le terrorisme, l'immigration illégale et le blanchiment d'argent. Ils ont réaffirmé leur engagement à ne permettre à aucune organisation ni à aucun individu d'utiliser le territoire d'un pays pour mener des activités hostiles à l'autre.

Les deux parties ont jugé nécessaire d’accélérer les négociations et la signature des accords bilatéraux en matière de justice, d'extradition et de transfèrement des personnes condamnées ou de protection des informations confidentielles.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a apprécié la volonté du Myanmar de favoriser l’accès des fruits du dragon vietnamiens sur son marché et de créer les meilleures conditions possibles aux entreprises vietnamiennes en activité sur son sol. Il a pris en haute estime la proposition du Myanmar de créer un parc industriel vietnamien sur son territoire.

Le gouvernement vietnamien, quant à lui, s’engage à encourager les entreprises vietnamiennes à élargir leurs investissements au Myanmar, un marché prometteur, ainsi qu’à réserver un bon accueil aux investisseurs birmans.

La conseillère d’État birmane Aung San Suu Kyi, de son côté, a promis de faciliter l’entrée des produits et investisseurs vietnamiens au Myanmar, en particulier dans le secteur bancaire, la construction, les télécommunications, les technologies de l'information, l'e-gouvernement et l’exploitation gazière et pétrolière.

Elle a profité de cette occasion pour féliciter le Vietnam d’avoir été élu membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021 avec un nombre record de voix favorables.

Nguyên Xuân Phuc et Aung San Suu Kyi ont souligné l’importance de continuer à se coordonner étroitement au sein des forums régionaux et internationaux, à fortiori dans le cadre des Nations Unies et de l'ASEAN ainsi que d'autres mécanismes de coopération sous régionaux (ACMECS, CLMV, GMS, EWEC, etc.).

Ils ont affirmé soutenir le maintien de la paix, de la stabilité et de la coopération en Mer Orientale et le règlement des différends par des mesures pacifiques et conformément au droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. Ils ont aussi insisté sur la nécessité de garantir la sécurité, la sûreté et la liberté de la navigation maritime et aérienne, de respecter les procédures diplomatiques et juridiques et de ne pas recourir à la force ni menacer d’y recourir.

Les deux dirigeants ont appelé les parties concernées à appliquer pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à parvenir rapidement à un Code de Conduite en Mer Orientale (COC) efficace et juridiquement contraignant.

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à gauche) et la Conseillère d'État birmane Aung San Suu Kyi, lors de la conférence de presse annoncer les résultats de leur entretien. Photo : VGP.

* À l’issue de leur entretien, Nguyên Xuân Phuc et Aung San Suu Kyi ont assisté à la signature de trois documents de coopération importants, à savoir le Plan d'action du partenariat intégral Vietnam-Myanmar pour la période 2019-2024, le mémorandum de coopération sur l'agriculture et le développement rural et le mémorandum de coopération entre les deux ministères des Affaires étrangères.

Ils ont ensuite assisté à la cérémonie de remise de la note diplomatique amendant l’Accord d'exemption de visa aux titulaires de passeport ordinaire des deux pays.

* Une rencontre avec la presse a été organisée le même jour pour annoncer les résultats de l’entretien entre le PM vietnamien et la conseillère d’État birmane.

Les deux parties ont réaffirmé leur engagement à créer un nouvel élan à la coopération vietnamo-birmane dans tous les domaines et à se soutenir mutuellement au sein des forums régionaux et internationaux.

Concernant la question de la Mer Orientale, les deux parties ont affirmé soutenir la position commune de l’ASEAN qui consiste à régler les différends par des mesures pacifiques et conformément au droit international, à fortiori la Convention des Nations Unies sur le Droit de la mer de 1982.

Le Myanmar s’est engagé à soutenir le Vietnam en tant que président de l'ASEAN en 2020 et membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU pour le mandat 2020-2021.

À propos des évolutions complexes de la situation dans l'État de Rakhine, le PM Nguyên Xuân Phuc a indiqué que le Vietnam et les autres pays membres de l’ASEAN continueraient à aider le Myanmar à régler cette question de manière pacifique.

NDEL