Le Vietnam en tant que président de l’ASEAN 2020 : la connexion et l’adaptation proactive

Mardi, 17 décembre 2019 à 16:47:42
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – Un séminaire ayant pour thème « Le Vietnam en tant que président de l’ASEAN 2020 : La connexion et l’adaptation proactive » a été organisé, le 17 décembre à l’Institut de recherche de l’Asie du Sud-Est (Singapour), sous la co-présidence du vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung et du directeur de cet établissement singapourien Choi Shing Kwok.

Cet événement a réuni des centaines d’experts, d’universitaires et de chercheurs venus d’instituts de recherche, d’organisations et de médias internationaux.

Prenant la parole lors de son allocution, le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung a souligné la responsabilité du Vietnam en tant que président de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) en 2020 ; la scène générale de la région et du monde ; des réalisations et défis de l’ASEAN après 52 ans de création et de développement ; des politiques extérieures du Vietnam ; la thème général de l’ASEAN 2020 ; ainsi que 5 priorités du Vietnam pendant son mandat.

En tant que président de l’ASEAN pour 2020, le Vietnam sera chargé de promouvoir les intérêts et la prospérité de la région ; d’identifier les domaines clés de coopération ; de proposer de nouveaux initiatives et plans ; d’assurer une réponse rapide et efficace aux problèmes urgents ou aux situations de crise affectant l’ASEAN, etc.

Afin d’achever ses responsabilités, le Vietnam a fixé cinq priorités pour 2020 : (1) renforcer la solidarité et l’unification au sein de l’ASEAN pour promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans la région, répondre rapidement et efficacement aux nouveaux défis ; (2) intensifier l’intégration et la connectivité dans la région et à l’extérieur de la région pour un développement durable et inclusif ; (3) promouvoir la conscience et l’identité de l’ASEAN à travers la création de valeurs communes de l’ASEAN ; (4) approfondir le partenariat pour la paix et le développement durable avec d’autres pays du monde entier ; et (5) renforcer les capacités et l’efficacité institutionnelle de l’ASEAN.

NDEL