Le XIIIe Congrès national du PCV : débat sur les documents

Jeudi, 28 janvier 2021 à 10:54:19
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc (debout) préside la séance de discussion. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Poursuivant l'ordre du jour du XIIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV), mercredi 27 janvier, les délégués discutent des documents du congrès. Au nom du Présidium, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc, membre du Bureau politique, préside la séance de discussion.

Les délégués discutent, analysent et clarifient les contenus suivants : renouvellement du contenu et de la méthode et amélioration de la qualité des activités du Front de la Patrie du Vietnam et des organisations sociopolitiques ; consolidation et renforcement de la défense populaire ; édification d'une force de sécurité publique saine et forte ; édification de l'État de droit socialiste ; édification d'une capitale de Hanoï civilisée et moderne, digne d'être un grand centre de culture, de science, d'éducation, d'économie et de transactions internationales du pays...

Des interventions portent sur la synthèse de la mise en œuvre de la Résolution du XIIe Congrès national du Parti avec les évaluations sur les 35 ans de la réalisation du Renouveau.

Les délégués donnent des avis sur l'orientation et les tâches du développement socio-économique pendant cinq ans (2021-2025), les objectifs jusqu'en 2030 et vision pour le développement du pays jusqu'en 2045.

Selon le projet de document soumis au XIIIe Congrès national du Parti, les objectifs généraux de développement du pays pour la période 2021-2025 et les années suivantes sont : améliorer la capacité de leadership et la combativité du Parti ; bâtir le Parti et un système politique sain, puissants ; consolider la confiance du peuple en le Parti, l'État et le régime socialiste ; promouvoir l'innovation, l'industrialisation et la modernisation...

Concrètement, d'ici 2025, le Vietnam s'efforce d'être un pays en développement ayant une industrie moderne, dépassant le niveau d'un pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure. En 2030, le pays deviendrait un pays en développement ayant une industrie moderne, à revenu intermédiaire de la tranche supérieure et en 2045, un pays développé à revenu élevé.

VNA/NDEL

  Partager cet article