Vietnam : les élections législatives prévues en mai 2021

Jeudi, 16 avril 2020 à 09:39:49
 Font Size:     |        Print
 

La Présidente de l’Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, préside une réunion pour discuter des plans des élections législatives et locales.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam prévoit de tenir les élections à l'Assemblée nationale et aux conseils populaires de tous les échelons le 23 mai 2021, selon le Bureau de l'Assemblée nationale.

La Présidente de l’Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, a présidé le 15 avril une réunion pour discuter des plans des élections législatives et locales.

Le Conseil électoral national devrait être créé en mai 2020 et sera chargé de préparer les élections.

La XVe législature de l’Assemblée nationale (2021-2026) ne comptera que 500 membres au maximum, dont 200 devraient être des députés à temps plein.

Le Vietnam vise à ce qu'au moins 35% des candidats à l'organe législatif national soient des femmes, et qu’au moins 18% proviennent des minorités ethniques.

Le même jour, la Présidente de l’Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân a décidé d’organiser la 44e session du Comité permanent le 20 avril 2020 pour discuter d'un certain nombre de lois et de projets de loi ainsi que de diverses questions importantes.

Le Comité se prononcera sur le projet de loi sur les partenariats public-privé, les amendements des lois sur la jeunesse, sur les Vietnamiens travaillant à l’étranger, sur la protection de l’environnement, ou encore le projet de loi sur les accords internationaux.

Les participants débattront également des préparatifs de la 9e session de l’Assemblée nationale, de l'élaboration du programme de loi et d'ordonnance en 2021, du rapport sur la « Mise en œuvre des politiques et des lois sur la prévention et le contrôle des abus envers les enfants » et du rapport du gouvernement sur la lutte contre le gaspillage en 2019.

Seront aussi au cœur des discussions la ratification de l’accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA), l’accord Vietnam-UE sur la protection des investissements (EVIPA), et l’adhésion à la convention no105 de l’Organisation internationale du Travail sur l’élimination du travail forcé.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: