La distanciation sociale prolongée à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville

Mercredi, 15 avril 2020 à 17:39:16
 Font Size:     |        Print
 

Lors d'une réunion du gouvernement sur la prévention et le contrôle du COVID-19. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - La distanciation sociale mise en place le 1er avril dernier sera prolongée jusqu’au 22 avril ou 30 avril, à Hanoi, à Hô Chi Minh-Ville et dans dix autres localités du Vietnam.

Sur proposition du Comité de pilotage national pour la prévention et le contrôle du COVID-19, le Premier ministre a décidé mercredi de prolonger la mesure de distanciation sociale pour les localités définies « à haut risque » de contamination du virus, jusqu’au 22 avril ou 30 avril en fonction de l'évolution de la pandémie.

Dans la liste des localités « à haut risque » figurent la capitale Hanoi, Hô Chi Minh-Ville, mais aussi les provinces de Lào Cai, Quang Ninh, Bac Ninh, Ninh Binh, Dà Nang, Quang Nam, Binh Thuân, Khanh Hoa, Hà Tinh, et Tây Ninh.

Quinze autres localités considérées « à risque » sont Lang Son, Thai Nguyên, Hai Phong, Hà Nam, Nam Dinh, Nghê An, Thua Thiên-Huê, Binh Duong, Cân Tho, Dông Nai, Kiên Giang, Soc Trang, An Giang, Binh Phuoc et Dông Thap. Dans ces zones, le mesures de distanciation se poursuivra jusqu’au 22 avril.

Les 36 villes et provinces définies « à bas risque » devront continuer d’appliquer les mesures préventives arrêtées par le gouvernement.

Le Premier ministre a demandé aux agences compétentes de sanctionner strictement les personnes qui ne respectent pas les règlementations sur la prévention et le contrôle de la pandémie.

Plutôt le même jour, le Comité de pilotage national pour la prévention et le contrôle du COVID-19 s’est réuni et a accepté de proposer au Premier ministre de prolonger la mesure de distanciation sociale en vigueur au moins une semaine de plus dans les localités à haut risque.

La règlementation d'éloignement social a été introduite par le gouvernement le 31 mars, applicable du 1er au 15 avril. En vertu de cette mesure, les habitants sont invités à rester à la maison et ne devraient sortir qu'en cas d'extrême nécessité, comme l'achat de vivres et de médicaments. Les usines, les établissements de production et les installations commercialisant des services essentiels sont autorisés à ouvrir leurs portes mais doivent assurer la sécurité à leurs travailleurs.

Le rassemblement de plus de deux personnes est interdit en dehors du lieu de travail, des écoles et des hôpitaux et dans les lieux publics. Tous les habitants doivent respecter une distance interpersonnelle d'au moins deux mètres.

Le 13 mars, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a appelé la nation à rester vigilante car la transmission communautaire du virus se poursuit.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: