Le Premier ministre appelle à redoubler d’efforts pour repousser le coronavirus

Vendredi, 10 avril 2020 à 18:49:56
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (au centre) prend la parole lors de la visioconférence nationale du 10 avril. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a appelé à redoubler d’efforts pour repousser le coronavirus et promouvoir le développement socio-économique, lors d'une visioconférence nationale du Gouvernement avec les localités, tenue vendredi.

Dans son discours, le chef du Gouvernement a appelé au strict respect de la directive N°16 sur le confinement. Cependant, cela ne signifie pas un blocage national, a-t-il déclaré, ajoutant que le transport de marchandises et d'équipements ainsi que la production ne doivent pas être interrompus.

Selon lui, le taux de croissance de 3,82% au premier trimestre de cette année est remarquable, mais il reste faible.

En ce sens, il a exhorté à stimuler la production, l'industrie de service, en particulier l'agriculture, tout en prenant des mesures pour empêcher la manipulation des prix et appliquer des sanctions strictes aux contrevenants.

En outre, une attention doit être accordée aux relations extérieures en 2020, lorsque le Vietnam est président de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, a-t-il noté.

D'autre part, il a réitéré la nécessité de promouvoir l'application des progrès scientifiques et technologiques, l'innovation et la créativité ainsi que l’entrepreneuriat.

Il a chargé le Ministère du Plan et de l'Investissement de coordonner avec d'autres ministères, secteurs et localités la tâche d’élaborer les plans et les scénarios pour relancer l'économie post-épidémique, qui devraient être présentés au Premier ministre la semaine prochaine.

Avant la visioconférence, le Premier ministre avait signé la résolution sur les mesures de soutien aux personnes touchées par le Covid-19, dont une enveloppe d'aide de 62 000 milliards de dôngs (environ 2,695 milliards de dollars).

VNA/NDEL