Le chef du Gouvernement appelle à ne pas relâcher la lutte contre le Covid-19

Mardi, 07 avril 2020 à 09:20:23
 Font Size:     |        Print
 

Visioconférence de la Permanence du Gouvernement sur la prévention et le contrôle du Covid-19 tenue à Hanoi le 6 avril. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Malgré une baisse du nombre de nouveaux cas de Covid-19 au cours des deux derniers jours, chaque citoyen doit rester vigilant tout en prenant des mesures préventives conformément aux réglementations en vigueur, a déclaré le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc lors de la visioconférence de la Permanence du Gouvernement sur la prévention et le contrôle du Covid-19 tenue à Hanoi le 6 avril.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a souligné le fait que le Vietnam était au 6e jour de la campagne nationale de 15 jours de distanciation sociale pour contenir la transmission du virus avec des signaux positifs enregistrés au cours des derniers jours.

Dans le cadre de la campagne, les citoyens sont invités à rester à la maison dans le but de réduire le risque d'être infecté par le virus et ne devraient sortir que pour acheter de la nourriture, des médicaments et d'autres choses essentielles, ou pour les urgences, les traitements médicaux, les catastrophes naturelles ou aller travailler dans des agences d'État, des unités militaires, des missions diplomatiques, des usines, des établissements de production et des entreprises qui impliquent le commerce de biens et services "essentiels". Lorsqu'ils quittent la maison, ils doivent porter un masque facial, se laver les mains avec du savon ou du gel de désinfectant et garder une distance de deux mètres avec les autres. Grâce à leur coopération, le nombre de nouveaux cas d'infection a diminué tandis que le nombre de patients guéris a augmenté, a souligné le chef du Gouvernement.

Il a réitéré la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des mesures adoptées car une deuxième vague d’infection s'est produite dans certaines parties du monde.

Nguyên Xuân Phuc a exprimé sa conviction que l'épidémie n'atteindra pas son apogée au Vietnam si la campagne nationale de 15 jours de distanciation sociale en cours est strictement mise en œuvre. Il a également demandé de préparer des scénarios pour une deuxième vague d'épidémie sans oublier la nécessité de continuer à proposer des mesures scientifiques afin de renforcer le traitement, tout en offrant le meilleur service possible.

Il a exprimé sa gratitude aux citoyens des localités qui ont fait des efforts pour mettre en œuvre des politiques de distanciation sociale sous la direction des autorités compétentes. Le chef du Gouvernement a applaudi les efforts et les responsables de l’Armée, des cadres médicaux et les forces de sécurité publique ces derniers jours.

Il a demandé de trouver les porteurs du Covid-19 qui étaient à l’origine de la contamination à l'hôpital Bach Mai de Hanoi et au bar Buddha de Hô Chi Minh-Ville, les deux plus grands foyers épidémiques de Covid-19 au Vietnam, et de renforcer les mesures de précaution pour prévenir les risques de transmission dans les supermarchés et les transports publics.

En ce qui concerne les personnes défavorisées qui souffrent des divers impacts de l'épidémie, le PM Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le gouvernement avait discuté d'un projet de résolution sur un ensemble de protection sociale, en plus de s'accorder sur de nombreuses questions importantes concernant les directives de soutien, les bénéficiaires de subventions, le calendrier et les montants de subvention.

Le Gouvernement a également demandé au Comité permanent de l'Assemblée nationale d'examiner et de donner son avis sur un certain nombre de questions relevant de la compétence de la législature avant de proposer un plan de sauvetage, a ajouté le PM Nguyên Xuân Phuc.

Le PM est sur le point de présider une conférence nationale en ligne de cette semaine avec les localités afin de discuter des solutions pour éliminer les obstacles rencontrés par les entreprises, éliminer les obstacles qui entravent la production, accélérer le décaissement des investissements publics et garantir la sécurité et l'ordre.

Le 6 avril, plus de 1,23 million de personnes dans 210 pays et territoires ont contracté le virus, dont 70 000 morts, selon le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du Covid-19.

NDEL