BAD : la taille du marché obligataire en monnaie locale du Vietnam a chuté à 53,6 milliards de dollars

Samedi, 28 mars 2020 à 19:51:14
 Font Size:     |        Print
 

Photo: kinhtedothi.vn.

Nhân Dân en ligne - La pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) et l’incertitude économique mondiale exercent une forte pression sur le marché obligataire en monnaie locale du Vietnam, selon la Banque asiatique de développement (BAD).

Selon le dernier numéro d'Asia Bond Monitor de la BAD publié le 25 mars la BAD, la taille du marché obligataire en monnaie du Vietnam a chuté à 53,6 milliards de dollars fin décembre, en baisse de 3,9% en rythme trimestriel mais de 4,1% en glissement annuel. La baisse du trimestre a été principalement attribuable à la maturation des bons du trésor de la banque centrale en circulation au cours du quatrième trimestre de 2019.

Selon la BAD, la pandémie et l'aggravation de l'incertitude économique mondiale pèsent également lourdement sur les marchés obligataires en monnaie locale d'autres économies d'Asie de l'Est, notamment la Chine, Hong Kong (Chine), l'Indonésie, la République de Corée, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande.

Les marchés financiers de la région subissent déjà de plein fouet les effets de la pandémie de Covid-19, avec des investissements étrangers et des activités sectorielles à la baisse, associés à des problèmes commerciaux en cours, a déclaré l'économiste en chef de la BAD, Yasuyuki Sawada.

Les efforts pour amortir les effets négatifs de la pandémie par le biais de plans de relance et de mesures monétaires pour soutenir les ménages, les entreprises et les marchés financiers touchés devraient se poursuivre, a ajouté Yasuyuki Sawada.

Dans les pays émergents d'Asie de l'Est, tous les rendements des obligations d'État à dix ans et presque tous les rendements des obligations d'État à deux ans ont diminué entre le 31 décembre et le 29 février à la suite de quelques baisses de taux directeurs par les banques centrales. Hong Kong (Chine) a enregistré les baisses les plus importantes des rendements des obligations d'État à dix et deux ans, à 77 et 51 points de base, respectivement

Selon le rapport, outre les pays émergents d'Asie de l'Est, les rendements des obligations d'État ont également diminué dans les principales économies avancées et certains marchés européens entre le 31 décembre 2019 et le 29 février 2020, les investisseurs ayant adopté une approche d'aversion au risque et les industries locales ayant réduit leurs activités en raison de la santé. Cela a entraîné des pertes sur le marché des actions dans la région, un affaiblissement des devises par rapport au dollar américain et un élargissement des écarts de swap sur défaillance de crédit. Les ventes massives, qui ont été observées sur certains marchés obligataires régionaux en janvier et février, se poursuivront probablement.

Plusieurs banques centrales des pays émergents d'Asie de l'Est ont abaissé leurs taux directeurs pour atténuer l'impact économique de la pandémie de Covid-19, notamment la Chine continentale, la Thaïlande, l'Indonésie, la Corée, la Malaisie, Hong Kong et le Vietnam.

NDEL