Clôture de la 43e session du Comité permanent de l’AN

Mercredi, 25 mars 2020 à 21:05:49
 Font Size:     |        Print
 

La Présidente de l’AN, Nguyên Thi Kim Ngân, prend la parole lors de la session. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Comité permanent de l'Assemblée nationale (AN) vietnamienne a conclu le 25 mars sa 43e session.

Lors de la session, le Comité permanent a écouté le Vice-Premier ministre Vu Duc Dam présenter un rapport sur la situation de la pandémie de COVID-19 et les plans pour prévenir et combattre l'épidémie au Vietnam. Les délégués ont examiné et commenté certains projets de lois sur lesquels il reste des vues différentes.

Prenant la parole lors de la séance de clôture, la Présidente de l’AN, Nguyên Thi Kim Ngân, a souligné la nécessité d'intensifier l'application des technologies de l'information dans la gestion et les services publics en ligne, et de limiter des réunions de grandes foules au regard de l'épidémie de COVID-19.

Une visioconférence des députés permanents sera organisée du 6 au 8 avril prochain, a indiqué la dirigeante.

La Présidente de l’AN a déclaré que le Comité permanent reconsidérerait la date de la prochaine session parlementaire prévue début avril en fonction des développements de l'épidémie.

La session de l’AN devrait se pencher sur diverses questions, a déclaré la cheffe de l’organe législatif, demandant aux organes de l’AN de se coordonner étroitement avec les agences gouvernementales pour préparer à l’avance les sujets à discuter, ce qui faciliterait l’élaboration de l'ordre du jour par le comité.

Elle a également souligné que dans le contexte de l'évolution compliquée de la pandémie, il est indispensable de respecter les réglementations et les consignes du Comité de pilotage national sur la prévention et le contrôle du COVID-19, du gouvernement et du Premier ministre, ainsi que les recommandations du secteur de la santé.

Il est indispensable d’identifier les Vietnamiens et les étrangers entrés récemment sur le territoire vietnamien après un séjour à l’étranger pour circonscrire les sources potentielles de contamination et limiter ainsi la propagation de l’épidémie.

Parallèlement à la lutte contre le Covid-19, il est important de prendre des mesures visant à assurer le développement socio-économique et à régler les conséquences de la salinisation dans le delta du Mékong, a-t-elle souligné.

NDEL