Dak Nông a obtenu des résultats positifs en matière de développement socio-économique

Samedi, 10 août 2019 à 10:29:48
 Font Size:     |        Print
 

Trân Quôc Vuong, Permanent du Secrétariat du PCV (debout) prend la parole lors de sa séance de travail avec le Comité du Parti provincial de Dak Nông, le 9 août. Photo : baodaknong.org.vn.

Nhân Dân en ligne - Trân Quôc Vuong, membre du Bureau politique et Permanent du Secrétariat du PCV a félicité les autorités et le peuple de la province de Dak Nông pour leurs réalisations positives en matière de développement socio-économique au cours des trois dernières années.

Le responsable du Parti communiste du Vietnam (PCV) a fait cet éloge lors de sa séance de travail avec le Comité du Parti provincial de Dak Nông (dans les Hauts Plateaux du Centre), le 9 août, pour examiner la mise en œuvre sur trois ans de la résolution du XIIe congrès national du PCV et de la résolution du 11e congrès de la section provinciale du Parti.

Lors de la séance de travail, Trân Quôc Vuong a demandé aux autorités locales d'améliorer l’édification du Parti et d'accélérer la mise en œuvre de la campagne « Etudier et suivre les pensées, la morale et le style du Président Hô Chi Minh ».

Il a également demandé des mesures concrètes pour améliorer l'efficacité du travail de communication et d'éducation des officiers et des fonctionnaires afin de freiner les manifestations de l’« évolution en soi » et de la « transformation de soi » au sein du Parti.

Selon un rapport du Comité provincial du Parti, la province a enregistré une augmentation encourageante de son taux de croissance annuelle et le revenu annuel par habitant est estimé à près de 41 millions de dôngs.

En 2018, les recettes budgétaires de la province avoisinaient les 2 400 milliards de dôngs et le taux de pauvreté des ménages de la province était tombé à 13,5%.

Au cours des trois dernières années, la province a également considérablement progressé dans l’édification de la nouvelle ruralité, la promotion du développement du tourisme, la modernisation des infrastructures et l’amélioration des moyens de subsistance des populations locales, en particulier les habitants vivant dans des zones reculées et frontalières.

NDEL