Hô Chi Minh-Ville doit être la locomotive économique du pays

Dimanche, 14 avril 2019 à 21:45:48
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) et les responsables de Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Après avoir visité la ligne de métro No1 en construction à Hô Chi Minh-Ville, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a travaillé le 12 avril avec les responsables de la ville pour examiner la mise en œuvre des politiques et des procédures spéciales afin de régler les questions liées à l'indemnisation et à la réinstallation des habitants, et à la libération des terrains au service de la construction des infrastructures.

Selon un rapport de la ville, au premier trimestre de 2019, la mégapole du Sud a maintenu sa croissance économique. Son produit intérieur brut régional (GRDP) a augmenté de 7,64%. Le secteur des services représentait 63,1% de la structure économique, l’industrie et la construction 21,5% et l’agriculture seulement 0,6%. Le budget de la ville est estimé à plus de 98 000 milliards de dôngs, soit une hausse de 7,18% par rapport à la même période de l’année dernière, représentant 24,65% de son plan.

Lors de cette séance de travail, les responsables du Comité populaire municipal ont proposé des mesures afin d’accélérer les processus d’'indemnisation et de libération des terrains au service de la construction des infrastructures. Selon eux, il est nécessaire de définir les responsabilités des organes concernés, le délai pour l'achèvement des travaux, ainsi que le montant des indemnisations pour la libération des terrains, l'assistance, et la réinstallation.

S’exprimant lors de cette réunion, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a hautement apprécié les réalisations remarquables que Hô Chi Minh-Ville avait obtenues au cours du premier trimestre de 2019. Le GRDP a augmenté de 7,64%. Parmi les 59 villes et provinces recevant des investissements directs étrangers, la mégapole du Sud se classe deuxième (derrière Hanoi) et a mis en œuvre de nombreux projets de qualité. La productivité moyenne est supérieure de trois fois à la moyenne nationale. En particulier, la localité est arrivée en tête dans l'application des technologies et l'amélioration de la productivité du travail.

Le Premier ministre a également souligné que Hô Chi Minh-Ville devrait jouer un rôle de pionnier dans divers domaines, notamment la formation des ressources humaines, l’attrait des talents dans et hors du pays, et la mise en œuvre des Résolutions de l’Assemblée nationale et du gouvernement.

Il a aussi abordé les points faibles de la ville. Le secteur touristique ne s’est pas encore développé. L’attrait des investissements directs étrangers ne correspond pas encore à son potentiel. L’investissement étranger dans la transformation et la fabrication reste encore modeste. Hô Chi Minh-Ville devra s’employer davantage dans la réforme administrative et s’intéresser davantage à la lutte contre le trafic de drogue, a-t-il demandé.

Le Chef du gouvernement a aussi demandé à la ville de trouver des moyens pour éliminer les obstacles au développement, d’assumer son rôle d’avant-garde dans la construction d'une ville intelligente et créative, d’améliorer la compétitivité, et de maintenir sa position en tant qu’un moteur du développement économique du pays, un grand centre en termes de finance, de commerce, de science et de technologies et encore d’achever l’édification de la Nouvelle ruralité en 2019.

Il a confié aux ministères et aux secteurs concernés d’aider activement la ville à résoudre les problèmes liés à certains projets, notamment celui de la ligne de métro No1.

À cette occasion, le Premier ministre a visité le centre d’opération de la ville intelligente de la ville.

NDEL