6e session de l’AN de la XIVe législature : 20e journée de travail

Vendredi, 16 novembre 2018 à 10:09:07
 Font Size:     |        Print
 

L'AN a adopté le projet de loi sur les secrets d’État avec 444 voix pour. Photo : NDEL

Nhân Dân en ligne - Dans la cadre de la 6e session de l’Assemblée nationale (AN) de la XIVe législature, les députés ont poursuivi le 15 novembre les discussions concernant les projets de loi sur l’éducation (amendé), sur les secrets d’Etat et sur la gestion fiscale (amendé).

Dans la matinée, sous l’égide de la vice-Présidente de l’AN Tong Thi Phong, les élus ont examiné le projet de loi sur l’éducation (amendé).

Ils se sont pour la plupart dits favorables aux amendements à la loi sur l’éducation, ceux qui prennent en compte les orientations du Parti communiste et de l’État vietnamiens pour une réforme intégrale de l’éducation nationale et aux nouvelles exigences du marché de travail.

28 députés ont donné leurs avis qui se concentraient sur le niveau standard de formation des enseignants, l'élévation du niveau de formation des enseignants préscolaires, l’investissement dans l’éducation, le régime des enseignants, les frais de scolarité, la politique sur le non-recouvrement des frais de scolarité des enfants préscolaires âgés de 5 ans et des élèves des écoles primaires et secondaires publiques et les politiques sur les aides financières et les bourses d’étude. Les élus ont abordé aussi sur les programmes manuels, la planification du réseau des écoles pédagogiques, la qualité de l’éducation, l’éducation des personnes handicapées, l’éducation universelle et la socialisation de l'éducation.

Jeudi après-midi, l’AN a travaillé en séance plénière sous la houlette de son vice-Président Dô Ba Ty. Les députés ont écouté les rapports sur le projet de loi sur les secrets d’État avant de l’adopter avec 444 voix pour.

Sous la direction du Vice-Président de l’AN Phùng Quôc Hiên, les élus ont discuté du projet de loi sur la gestion fiscale (amendé). Ils ont pour l’essentiel voté pour les modifications de la loi sur la gestion fiscale qui ont pour but d’améliorer les performances de l’administration fiscale et faciliter les contribuables. En outre, les députés ont donné leurs suggestions à propos de certaines questions telles que les droits et pouvoirs des agences d’inspection et d’audit d’État sur la gestion fiscale, le retard de paiement de l'impôt et les amendes, les obligations du contribuable et l’évasion fiscale.

Vendredi 16 novembre, les députés débattront du projet de loi sur la prévention et la lutte contre les méfaits des boissons alcoolisées et des amendements à la loi sur l’investissement public.

NDEL