Particularité du village de fleurs en papier de Thanh Tien

Dimanche, 04 avril 2021 à 15:55:50
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Situé le long de la rivière Huong, dans la commune de Phu Mâu, district de Phu Vang, à environ 5 km en aval de Hue, le village de Thanh Tien est bien connu pour son métier artisanal traditionnel de fabrication de fleurs en papier.

La citadelle impériale de Hue, de la dynastie des Nguyen (1802-1945), est connue en tant qu’une ville festivalière, avec la culture des fleurs et la fabrication de papiers votifs bien développées.

Le processus de production de fleurs en papier, qui sont fabriquées sous forme d’orchidées, d’abricots, de chrysanthèmes, de roses, de gerberas, de dahlias… comprend beaucoup d’étapes.

Chaque branche de fleurs en papier, qui est produit de tiges de bambou, a 9 ou 10 fleurs parce que les gens locaux conçoivent que ces chiffres sont de bon augure.
Un arbre de fleurs, que les vendeurs de fleurs vendent dans les rues de Hue, est noué de 300 à 500 branches.

La croyance populaire attachait une grande importance au culte des ancêtres, des dieux et des géants. Les fleurs en papier décorent aujourd’hui les endroits les plus sacrés de la maison, notamment dans le Têt traditionnel (Nouvel An lunaire du Vietnam).

Après plus de 300 ans de développement avec plein de vicissitudes, le village de fabrication de fleurs en papier de Thanh Tien existe encore aujourd’hui dans tous les coins des maisons et du mode de vie de Hue.

Aujourd’hui, les fleurs en papier de Thanh Tien sont bien connues des touristes européens, américains, australiens, etc.

MINH DUY/NDEL