Citadelle impériale de Hue : les valeurs historiques de la dynastie des Nguyen

Mercredi, 10 mars 2021 à 17:05:30
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – L’ancienne citadelle impériale de Hue était autrefois un immense complexe englobant tout le pouvoir exécutif et féodal. Elle est constituée dans une forteresse carrée, avec quatre murs d’environ 2 km de long chacun et entourée d’un large fossé extérieur.

L’ancienne citadelle impériale de Hue a été choisie par les géomanciens de l’époque en raison des bons présages dans les paysages naturels de cette localité. À cette époque, la citadelle impériale de Hue est devenue la structure la plus massive de l’histoire moderne du Vietnam. Sa construction a requis des milliers de travailleurs et des millions de mètres cubes de roches.

Construite au bord de la rivière Huong entre 1805 et 1832, la citadelle était la résidence et le lieu de travail des empereurs et de leurs plus proches confidents.

Le complexe fait face au sud-est, en prenant le mont Ngu Binh comme un écran naturel. Deux îlots dans la rivière Huong, à savoir « Côn Hên » et « Côn Da Viên », étaient considérés comme « Ta Thanh Long » (Dragon vert à gauche) et Huu Bach Ho (Dragon blanc à droite) - les deux « sentinelles » de la citadelle.

Bien qu’il ne reste que des ruines de certains ouvrages, ces vestiges dissimulent encore de nombreux mystères royaux qui suscitent toujours la curiosité des archéologues, historiens, architectes et habitants sur les secrets de la vie royale de jadis.

L’ensemble de l’ancienne citadelle impériale de Hue se compose de 50 constructions architecturales de différentes tailles et de 10 portes pour faciliter les entrées et les sorties.

La citadelle impériale de Hue a été construite sur la base de la combinaison des principes architecturaux de l’Orient et des techniques de défense militaire de Vauban (France). Elle est donc devenue une œuvre d’art architecturale militaire unique et une merveille de la nation vietnamienne.

En plus des patrimoines culturels et architecturaux, dans la région de l’ancienne citadelle impériale de Hue, sont encore préservés de nombreux objets de valeur, tels que des produits en poterie, des articles en porcelaine, des œuvres artistiques et des photos.

De plus, la capitale impériale de Hue offre, aujourd’hui, diverses interprétations artistiques empreintes d’identité traditionnelle aux visiteurs, comme la cérémonie de relève de la garde à la Porte du Midi (Ngo Môn) ; la représentation de « Tiêu nhac » (petite musique de « Nha nhac » — musique de cour) dans la cour du Palais de Thai Hoà, dans la Cité pourpre interdite (Tu Câm Thanh) et au Jardin Cô Hà ; le concert de « Dai nhac » (grande musique de « Nha nhac », dans la cour du temple Thê, ainsi que des performances de chants de Hue au Palais de Truong Sanh.

Malgré les bombes pendant la guerre et la dégradation à travers le temps, la citadelle impériale de Hue a réussi à conserver une grande partie de son apparence originelle. Représentant un trésor à bien des égards, cette ancienne citadelle a été reconnue par l’État vietnamien comme relique historique et culturelle nationale le 12 mai 1998 et classée par l’UNESCO au patrimoine culturel de l’humanité.

L’ancienne cité royale de Hue accueillit des millions de visiteurs chaque année.

De nombreux jeunes amoureux de la culture traditionnelle viennent à la citadelle impériale de Hue pour faire des photos souvenirs de cette merveille nationale.

MINH DUY/NDEL