La beauté fascinante de la digue aux fleurs d’herbes à paillote à Hanoi

Mercredi, 16 septembre 2020 à 14:08:18
 Font Size:     |        Print
 

La beauté fascinante de la digue aux fleurs d’herbes à paillote. Photo : toquoc.vn

Nhân Dân en ligne – Ces jours-ci, tout un tronçon de la digue rive droite du fleuve Rouge (à Liên Mac, arrondissement de Bac Tu Liêm, capitale de Hanoi) est recouvert par des millions de fleurs blanches d’herbes à paillote (Imperata cylindrica), créant un paysage naturel impressionnant à l'approche de l'automne.

Au début de l'automne, tout un tronçon de la digue du fleuve Rouge à Liên Mac, arrondissement de Bac Tu Liêm a porté un nouvel habit blanc. Des millions de fleurs d’herbes à paillote sur le talus de la digue créent des paysages impressionnants.

Les fleurs blanches d’herbes à paillote flottant au vent constituent une attraction irrésistible pour les amoureux de la nature au passage de la digue.

Ces herbes à paillote dans cet endroit ne sont pas trop hautes, seulement environ de 50cm.

Long de plus de 1 km, juste à côté de la route principale, le gazon d’herbes à paillote au tronçon de Liên Mac attire facilement tous les regards des passants.

L'herbe à paillote est une espèce facile à cultiver, elle peut pousser partout, principalement dans les grands champs grâce à la vitalité vigoureuse des graines.

À la fin de l'après-midi, lorsque les rayons du soleil s’estompent, cet endroit devient un lieu où les gens se rassemblent pour prendre des photos avec le vaste gazon d’herbes à paillote pittoresque.


Une large digue aux herbes à paillotes d'environ 50 cm de haut est une toile de fond idéale pour les prises de vue.

Pas trop magnifiques, les fleurs d’herbe à paillote ont une beauté rustique, simple et immaculée.

Certaines personnes se déplaçant sur la route se sont également arrêtées pour prendre des photos.

Il y a beaucoup de mères qui y amènent leurs enfants pour prendre des photos de souvenirs avec les fleurs toutes blanches d’herbes à paillote.

Pas trop loin du centre de la ville, cet endroit est un paradis d'herbes à paillote paisible mais si doux.

(Photo : Journal Tô Quôc)

NDEL