Contempler les oiseaux rares dans le parc national de Hoàng Liên

Vendredi, 07 août 2020 à 12:47:18
 Font Size:     |        Print
 

Le garrulax à ailes rouges (dont le nom scientifique est Trochalopteron formosum) est une espèce d’oiseau très rare, car il est souvent recherché et chassé par l’homme. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Le parc national de Hoàng Liên possède de nombreux oiseaux magnifiques, avec des plumages aux couleurs chatoyantes.

Le parc national de Hoàng Liên est situé à une altitude de 1 000 à 3 000 m au-dessus du niveau de la mer sur la chaîne de Hoàng Liên Son, dans la province de Lào Cai, province montagneuse septentrionale au Vietnam. Le parc a un biotope de forêt tropicale de haute montagne avec une faune et une flore riche et diversifiée, de nombreuses espèces rares et des habitats endémiques.

En raison de l’altitude, parmi les 347 espèces d’oiseaux qu’on y trouve, il y a beaucoup d’oiseaux rares, que très peu de gens ont l’occasion d’admirer.

Sur le chemin qui mène au sommet du mont Fansipan, on croise souvent un petit oiseau, avec une crête incurvée, appelée Yuhina gularis. Cette espèce vit à une altitude d’environ 1 500 mètres ou plus.


L’actinodura strigula est également un oiseau facile à apercevoir sur le même chemin. C’est un magnifique oiseau coloré au plumage remarquable.


Les timaliidés sont également une espèce d’oiseau typique des régions montagneuses. Le Trochalopteron subunicolor sur la photo est représenté, avec des plumes disposées en écailles.


Le garrulax à ailes rouges (dont le nom scientifique est Trochalopteron formosum) est une espèce d’oiseau très rare, car il est souvent recherché et chassé par l’homme.


Le cettia castaneocoronata est un petit oiseau. Il se cache dans les taillis de bambou à une altitude d’environ 2 000 m ou plus et il est difficile de le prendre en photos, car ils se déplacent très rapidement.

Le Spelaeornis troglodytoides et le Carpodacus vinaceus sont deux nouvelles espèces enregistrées au Vietnam en 2012 et 2017.


Le suimanga à queue verte (Aethopyga nipalensis) est un oiseau spectaculaire par sa beauté. La luminosité de son plumage le fait ressortir au milieu de la forêt.


Parmi ces centaines d’oiseaux, il y a également des oiseaux au plumage plus commun comme le Pnoepyga albiventer. Il est très difficile de photographier ces oiseaux, cela demande beaucoup de patience, de créativité et de chance pour obtenir la photo désirée.

(Photo : VOV)

NDEL