Temple de la Littérature : symbole de l’intelligence vietnamienne

Mercredi, 08 janvier 2020 à 18:35:22
 Font Size:     |        Print
 

« Khuê Van Cac » (Pavillon de la Constellation des Lettres) du Temple de la Littérature Van est choisi en tant que symbole de la capitale de Hanoi. Photo : Minh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne – Non seulement un endroit de culte, le Temple de la Littérature de Hanoi est également l’un des monuments vietnamiens qui restent encore avec les vicissitudes du temps, contenait de nombreuses valeurs historique, esthétique, architecturale, documentaires, etc.

Le Temple de la Littérature (Van Miêu–Quôc Tu Giam) est fondé en 1070 par le 3e roi de la dynastie Ly, Ly Thanh Tông, dans le but de créer un établissement éducatif au profit des fils de sang royal, de mandarins et de l’aristocratie. Photo : Minh Duy/NDEL.

À partir de 1253, le Temple de la Littérature accueillait aussi les enfants des familles lettrées, quelle que soit leur origine sociale, sous la dynastie de l’empereur Trân Thai Tông. Photo : Minh Duy/NDEL.

Sous la règne du roi Trân Minh Tông, Chu Van An a été élu le premier recteur et l’enseignant direct des princes. Suite au décès de Chu Van An, le Roi Trân Nghê Tông a fait dresser la statue de ce lettré éminent. Photo : Minh Duy/NDEL.

Les 82 stèles des docteurs primés lors des concours impériaux, ont été érigés entre 1484 et 1780, à partir de la dynastie du Roi Lê Thanh Tông jusqu’à la règne des Mac. Le nom des 1 306 lauréats des concours mandarinaux a été gravé sur ces œuvres. Ces stèles de docteurs érigées sur le dos de tortues de pierre ont été inscrites à la liste du patrimoine documentaire mondial par l’UNESCO. Photo : Minh Duy/NDEL.

Le Temple de la Littérature se compose d’une série de cours, de temples et d’arbres majestueux. Ce bâtiment est divisé en cinq cours intérieures séparées par des murs construits selon l’axe architectural traditionnel chinois. Photo : Minh Duy/NDEL.

Les monuments dans l’ensemble de Van Miêu–Quôc Tu Giam se sont construits du lime, des briques et des tuiles, empreints de caractéristiques du style des dynasties des Le et des Nguyen. Photo : Minh Duy/NDEL.

« Le talent est une ressource nationale, le garant de la prospérité nationale ». C’est pourquoi les empereurs vietnamiens accordaient toujours une attention spéciale à l’égard du renforcement de l’éducation et la formation des talents dans la masse. Parmi des lauréats des concours impériaux, les 225 ont été envoyés en Chines en tant qu’ambassadeurs de l’ancien Vietnam. La statue de Confucius, dédié au Temple de la Littérature, reflète profondément la vie sociale de l’ancien Vietnam comme celle des autres pays de l’Asie orientale dans le passé. Photo : Minh Duy/NDEL.

Les quatre grandioses colonnes (« Tu tru » en vietnamien), dont deux surnommées « Ha ma » signifiant « descendre du cheval », se dressent à l’entrée principale. Photo : Minh Duy/NDEL.

Le Temple de la Littérature est estimé comme l’une des destinations touristiques les plus pittoresques de Hanoi et également une superbe illustration pour l’architecture vietnamienne traditionnelle. Aujourd’hui, le Temple de la Littérature est souvent choisi pour organiser des évènements culturels important tels que des séminaires scientifiques, des expositions spécifiques, des cérémonies de mise à l’honneur des diplômés universitaires excellents, des Journées de la Poésie nationale, etc. Photo : Minh Duy/NDEL.

Avec l’ouverture de la zone d’expérience, les visiteurs domestique et internationaux en général, les élèves et étudiants vietnamiens en particulier, ont des conditions pour en savoir plus sur les valeurs du Temple de la Littérature et de la culture vietnamienne. Photo : Minh Duy/NDEL.

MINH DUY/NDEL