Leaders pour la Paix : le Vietnam dispose de divers potentiels pour promouvoir le maintien de la paix

Mercredi, 18 décembre 2019 à 11:56:06
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale de la conférence de presse. Photo : Minh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne – Une conférence de presse sur un « laboratoire de paix » (Peace Lab) ayant pour thème « Environnement et Paix » a été tenue, dans l’après-midi du 17 décembre à l’Ambassade de France au Vietnam, sous la présidence de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre de la République française.

Cet événement a également enregistré la présence de Assia Ben Salah, ambassadrice du Roi marocain ; de Elisabeth Decrey, présidente d’honneur de l’Organisation d’appel de Genève (Geneva Call) et ancienne Présidente du parlement de Genève (Suisse) ; de Ouided Bouchamaoui, ancienne présidente de l’Union tunisienne du commerce, des arts et de l’artisanat, lauréate du prix Nobel de la paix 2015 ; de Kabine Komara, ancien Premier Ministre de Guinée ; de Yin Myo Su, fondatrice du Inle Heritage Fund (Myanmar); et de Kanwal Sibal, ancien ministre indien des Affaires étrangère.

En prenant en haute considération des réalisations remarquables du Vietnam dans le passé et aujourd’hui, le président de Leaders pour la Paix, Jean-Pierre Raffarin, a choisi le Vietnam pour être le premier pays asiatique à visiter et à mener de nombreuses activités liées à la paix et à la sécurité dans le monde. Les initiatives de cette organisation non-gouvernementale liées à la paix contribuent à prévenir et à réduire les conflits, ainsi qu’à résoudre les différends par des moyens pacifiques, en respectant le droit international.

Leaders pour la Paix se compose de 40 membres, dont plus de 30 anciens dirigeants de différents pays, qui partagent l’idée de promouvoir la paix dans le contexte actuel de violence et de guerre, de lutter contre la montée de l’unilatéralisme et le mépris du droit international.

En ce qui concerne les performances du processus de renouveau du Vietnam ces dernières années, le président de Leaders pour la Paix a souligné que ce pays asiatique innovait non seulement avec succès dans le domaine socio-économique, mais également dans la politique extérieure avec une position croissante sur la scène internationale. En particulier, le Vietnam a été élu au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour la période 2020 – 2021 avec des voix très élevées, comme le président de l’ASEAN en 2020.

Après avoir apprécié la croissance impressionnante du Vietnam, Jean-Pierre Raffarin a déclaré que malgré de nombreux problèmes dans le processus de modernisation et d’urbanisation, le gouvernement vietnamien et des autorités de Hanoi surmonteront rapidement les défis avec des efforts et une détermination.

Dans le cadre de sa visite au Vietnam, Leaders pour la Paix, en coordination avec l’Union des organisations d’amitié du Vietnam, avait organisé le 16 décembre à Hanoi un atelier « Environnement et Paix» avec la participation de plus d’une cinquantaine d’experts, d’universitaires et de chercheurs vietnamiens et internationaux. Il s’agissait d’une bonne occasion d’échanger et de discuter afin de trouver des solutions spécifiques pour sensibiliser la société et les dirigeants aux questions environnementales et de paix.

Notamment, Leaders pour la Paix a appelé à l’action pour assurer la biodiversité environnementale du bassin du Mékong dans le but de maintenir la sécurité et les substances de vie des populations locales.

MINH DUY/NDEL