Duong Lâm, un village traditionnel typique

Vendredi, 19 avril 2019 à 17:19:40
 Font Size:     |        Print
 

Le portique d’entrée du village de Duong Lâm. Photo : duonglamvillage.com.

Nhân Dân en ligne - À 50 km environ à l’ouest de la capitale Hanoi, le village de Duong Lâm, classé au patrimoine national, est connu pour le cachet exceptionnel de son architecture et par ses charmes ancestraux de village rural typique du delta du fleuve Rouge.

Duong Lâm possède une vieille histoire de 1 200 ans avec de nombreuses maisons datant de 400 ans. Il est le seul endroit au Vietnam où sont nés deux rois.

Deux des Rois du Vietnam, Phùng Hung (761-802) et Ngô Quyên (897-944) sont nés à Duong Lâm, donnant au village son prestige. Les deux hommes ont mené des guerres de résistance contre l’invasion des chinois et après avoir remporté l’indépendance nationale, ont été couronnés rois. Après leur décès, la population locale a construit des temples en leur honneur.

Un ancien puits du village de Duong Lâm. Photo : Thuy Nguyên/NDEL.

Le village se distingue par l’architecture de son portique d’entrée. Auparavant, le village comptait cinq portiques : un principal et quatre secondaires placés aux quatre points cardinaux. Actuellement, il n’en reste plus qu’un, construit en 1833 et disposant d’une jolie toiture. Ce dernier est placé sur le chemin d’entrée du village, à côté d’un banian vieux de trois cents ans et d’un étang de lotus. Les rues en briques longent les murs de latérite des habitations.

Située au centre et sur le terrain le plus élevé du village, se trouve la maison communale de Mông Phu. Couvrant une superficie totale d’environ 1 800 m2, le vestige historique et culturel national occupe une place importante dans le paysage de Duong Lâm. Photo : Thuy Nguyên/NDEL.

L’église du village. Photo : Thuy Nguyên/NDEL.

Construite en 1954, l’église abrite toujours des messes catholiques et attire de nombreux fidèles et visiteurs.

Photo : Thuy Nguyên/NDEL.

Duong Lâm est également réputé pour sa sauce soja (tuong, en vietnamien). En fonction de la température, le tuong est fermenté pendant 4 à 5 jours. La saison la plus favorable est le début de l’été, en mai et juin. Les habitants appliquent encore la méthode de fabrication manuelle ayant recours à l’eau de pluie. Le tuong de Duong Lâm est aujourd’hui emporté en cadeau souvenir par les gens de passage.

Photo : duonglamvillage.com

L’ancien village est considéré comme un musée à ciel ouvert de la vie rurale vietnamienne. L’authenticité qui se dégage de ce village, avec notamment le banian, le puits, les maisons anciennes en latérite et la vie simple de ses habitants, en fait une destination incontournable. Duong Lâm a été le premier village à être classé, en 2006, « vestige historique et culturel national ».

THUY NGUYÊN/NDEL